Maison d'édition Paris : La Compagnie Littéraire 11-13 rue Vernier 75017 Paris

01 86 95 24 73 du lundi au vendredi de 10h à 18h

Résumé : La malédiction du shaman : sur les traces d’un trésor

Amateurs d’Indiana Jones, ce livre est fait pour vous !

Il aura suffi d’un simple retard de bateau pour que, en trois jours, tout bascule.

Le musée de l’or de Bogota, l’évocation de la Colombie à l’époque des conquistadors, ce fameux Eldorado porteur de rêves, voici un fond d’écran presque magique pour le nouveau roman de Jean-Pierre Van Den Abeele, La malédiction du shaman.

À l’ombre des grands gisements d’or des montagnes de la Sierra Macarena, l’auteur nous entraîne dans un périple surprenant et riche d’émotions.

En route vers le lac sacré de Guatavita et l’aventure commence, ponctuée de fâcheuses rencontres avec les trafiquants et la corruption locale mais aussi de magnifiques surprises.

L’ancienne carte géographique conservée par le Padre Pio jouera-t-elle le rôle de talisman nécessaire pour venir en aide aux paysans pauvres de ces régions ?

Randonnée dangereuse, ancienne mine d’or à redécouvrir, monastère fortifié inaccessible, une quête teintée d’absolu, de passion et parsemée d’obstacles. Un parcours où les héros vont finir, semble-t-il, par gagner.

Mais attention au pouvoir du vieux shaman qui veille sur les tombes de ses ancêtres que toutes ces recherches profanent…

Cet ouvrage tient du récit d’aventures, avec l’histoire d’un groupe humain et l’histoire de la Colombie mises en perspective, mais c’est aussi le souffle de l’étrange et du mystère qui nous enveloppe.

Extrait : La malédiction du shaman : sur les traces d’un trésor

— Faire vos prières et regretter que nous vous ayons découverts. Vous connaissez maintenant l’emplacement de nos champs de coca, et nous ne pouvons prendre le risque de vous relâcher. Vous n’êtes pas les premiers que nous avons, bien à regret d’ailleurs, dû éliminer, mais la survie de notre groupe dépend de notre intransigeance sur ce point.

Ce discours n’avait qu’un mérite, celui d’être clair. Dans quelques minutes, l’endroit où nous nous trouvions allait effectivement devenir une zone de tir, et ce serait nous les pigeons qu’on allait abattre.

Pour nous sortir de là, il fallait trouver une solution, mais la trouver très vite, car les deux hommes qui étaient restés à cheval venaient de sortir de leurs fontes leur Winchester et n’allaient pas tarder à s’en servir.

Soudain me vint une idée, une idée dont j’ignorais au départ si elle allait pouvoir nous sauver, mais c’était cela ou trois balles dans la peau.

Je me lançai donc et, m’adressant au chef de groupe qui lui aussi avait sorti son fusil, lui criai :

— De l’or, cela vous intéresse ? Là où nous allons, il y en a des tonnes, et peut-être qu’il serait plus intéressant pour vous de savoir où il se trouve et d’aller le ramasser que de nous abattre. Une fois morts, nous ne vous serons plus d’aucune utilité, mais vivants, nous pouvons vous conduire vers cet eldorado.

À propos de l’auteur – Jean Pierre van den Abeele

Co-fondateur du Spéléo Club de Belgique à la fin des années 40 avec notamment son alter ego Bernard Magos, Jean-Pierre van den Abeele fut ensuite président de ce club pendant une bonne décennie. Après les expés du SCB invité par Max Cosyns à la PSM en 1950, 51 et 52 s’ensuivirent une série d’expés à la Cigalère pendant une douzaine d’années. 

Lors de l’accident de Loubens en 52, ce fut lui (avec ses grandes jambes) qui partit en courant vers la vallée jusqu’à Ste Engrâce pour prévenir les secours… 

Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la spéléo, et organisateur principal d’une série d’expés, Jean-Pierre mena ensuite une vie palpitante qui le pousse aujourd’hui à écrire un roman d’aventures : la Malédiction du Shaman.

Commentaires

Commentaires

Poids 0.4 kg
Support

Numérique, Papier

Nombre de pages

210

Date de parution

Février 2017

1 review for La malédiction du shaman : sur les traces d’un trésor – Jean-Pierre van den Abeele


  1. 5 out of 5

    :

    J’adore la couverture !

Ajouter un Avis


%d blogueurs aiment cette page :