5 manières de retrouver l’inspiration – leçons d’écriture

Amis auteurs, cette leçon d’écriture vous est destinée ! Un bon auteur doit savoir jongler et manier les mots. Laissez-vous tenter par ce petit coaching d’écriture littéraire !

Aujourd’hui au programme des leçons d’écriture découvrez les meilleures manières de retrouver l’inspiration.

Ah, le syndrome de la page blanche ! Qui n’y a jamais été confronté ?

« Je prends une page blanche
Sur celle-ci je me penche
Et j’y écris quelques mots
Qui me paraissent tout à coup sots.
Alors je les efface
Et ils perdent la face. »

 

Les meilleures manières de retrouver l’inspiration

Écrire… oui mais tout a déjà été écrit.

Vous pensez que tout a été dit ou écrit ? Recommencez ! Écrivez sans vous arrêter, la chose la plus difficile est de se lancer. N’ayez surtout pas peur de ne pas être original. 

Si le fond d’un texte est important, la forme l’est d’autant plus. Dans la poésie prédominent plusieurs leitmotive. Pourtant du Bellay (Pléiade) n’écrit pas à propos de l’amour comme le fait Lamartine (romantisme) ou encore Rimbaud (symbolisme).

Selon les mouvements littéraires et les écrivains, l’angle d’attaque d’un même thème diffère.

quote-tout-a-deja-ete-dit-mais-comme-personne-n-ecoute-il-faut-sans-cesse-recommencer-andre-gide-177331

Écrire ou ne pas écrire, telle est la question

 

Un proverbe dit que l’appétit vient en mangeant. Faut-il se contraindre à écrire quand on n’a pas d’inspiration ?

Oui et non. Disons qu’il y a des manières de le faire.

Se forcer à écrire sans autre but que de produire quelque chose, ce n’est pas très pertinent. Vous risquez :

  • d’être déçus de vos capacités ;
  • de produire des textes de piètre qualité ;
  • de faire de la paraphrase de vos textes précédents.

« L’inspiration, ce n’est peut-être que la joie d’écrire : elle ne la précède pas. » – Jules Renard

Pour retrouver l’inspiration, vous pouvez forcer un peu la chance en faisant des jeux d’écriture et tenter de retrouver à nouveau vos muses. Par exemple dans le cadre d’atelier d’écriture créative.

Participer à un atelier vous permettra d’écrire de façon régulière, et ce, dans un certain cadre. Non seulement vous serez motivés par des personnes qui affectionnent tout autant que vous l’écriture, mais qui plus est, vous serez tentés de produire et partager vos écrits avec vos camarades. Eh oui, en général, les séances d’écriture se terminent par la lecture des textes de chacun.

Des ateliers, il y en a pour tous les goûts et niveaux ! Si certains ne sont qu’éphémères et ne durent que quelques heures, un week-end ou une semaine, d’autres se prolongent sur une année entière.

Tant de thématiques peuvent être traitées lors de ces ateliers qu’il est impossible d’en faire une liste exhaustive !  Le plus important est de trouver un animateur qui soit de bon conseil et qui prête une oreille attentive à votre plume. Sans plus attendre, lancez-vous !

Lire/voyager/s’évader

Prenez le temps de lire, de voyager et vous évader ! Difficile de pondre ne serait-ce que quelques lignes, quand le temps nous manque ou dans des conditions de stress. Éliminez toute distraction qui pourrait faire fuir les muses et n’hésitez pas à dévorer la liste des ouvrages qui vous font envie depuis si longtemps : vous y trouverez certainement des idées.

Voyagez et découvrez ! Brisez la routine quotidienne. Même si celle-ci peut vous inspirer un pamphlet de qualité, c’est en allant au-delà de l’ordinaire que vous trouverez quelques mots à coucher sur cette délicieuse et perfide page blanche qui vous moque.

Évadez-vous dans vos rêveries. Vos pensées et divagations sont une mine d’or pour l’inspiration. Dans votre esprit, la création est sans limite !

Laisser murir ses idées

Rome ne s’est pas faite en un jour ! Vous devez vous munir de patience et surtout de persévérance. Gardez toujours à proximité un carnet pour noter vos idées. Un mot, une phrase, un vers, un instant – ces détails qui peuvent vous sembler infimes –, sont peut-être de petits trésors cachés. Captez tout ce qui peut nourrir votre plume. Et même si pour l’instant vous n’en faites rien, relisez de temps en temps vos notes. Qui sait, peut-être que vous tenez ici la clef d’une prose prolifique.

Le mot de la fin

Si cet article vous a aidé à retrouver l’inspiration et que vous êtes prêt à produire des écrits de qualité qui vont peut-être vous offrir la célébrité, faites tout de même attention à la starilité.

Starilité : défaut d’inspiration qui frappe les créateurs quand ils deviennent très connus. – Alain Finkielkraut

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire