Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

Faire ses achats et pass­er com­mande sur inter­net, quoi de plus sim­ple aujourd’hui ?

Pour les livres aus­si, les librairies en ligne ont su répon­dre au besoin des con­som­ma­teurs.

Aujourd’hui, l’ère est à l’instantané et l’universalité.

En réponse à l’offre crois­sante de nou­veaux livres qui afflu­ent sur le marché, une recherche sur inter­net per­met de trou­ver à tous les coups le roman qui est fait pour vous.

C’est toutes les infor­ma­tions et les actu­al­ités essen­tielles qui sont désor­mais à dis­po­si­tion du lecteur pour faire le choix de son ouvrage, qui plus est, directe­ment livré dans sa boîte aux let­tres.

Plus large­ment face à un temps de lec­ture moyen qui tend à dimin­uer, c’est cette facil­ité et cette rapid­ité à se pro­cur­er un livre pré­cis, qui séduit le consommateur.

Le sen­ti­ment de sécu­rité de met­tre la main sur un coup de cœur, un livre sur mesure com­mandé sur la toile regroupant les références du monde entier, plutôt qu’une trou­vaille dans le cat­a­logue plus restreint d’un libraire.

Le livre est encore très attaché à la cul­ture française, et pour preuve, c’est un réseau d’environ 25 000 points de vente, inclu­ant libraires et cen­tres com­mer­ci­aux, qui pro­posent actuelle­ment des livres dans leurs rayons.

Paris n’est d’ailleurs pas recon­nue comme la cap­i­tale du livre pour rien, forte de ses 400 librairies !

Glob­ale­ment, les libraires pos­sè­dent encore 40 % des parts de marchés rel­a­tives à la vente de livres, preuve que de nom­breux lecteurs préfèrent encore rem­plir un panier en bou­tique plutôt que der­rière un écran.

Lire aussi  Décès de l'auteur Marcel Séguier : Marcello nous te souhaitons un bon voyage...

Pour­tant, la con­cur­rence est forte, notam­ment face aux grandes sur­faces ali­men­taires et la grande dis­tri­b­u­tion cul­turelle, la Fnac en tête de proue qui est le numéro 1 de la vente de livres physiques.

Les ventes de livres sur Inter­net représente 15 % du marché dont 10 % sont réal­isées par les com­man­des via Ama­zon, à ce jour le plus gros dis­trib­u­teur de livres du web.

Un nouveau mode de consommation

Depuis l’avènement d’internet, c’est l’ensemble de la façon de con­som­mer des acheteurs qui a été remise en ques­tion. Se ren­dre en bou­tique n’est plus automatique.

Le livre lui aus­si, ne fait pas excep­tion à la règle, et nous sommes beau­coup à nous pro­cur­er aus­si bien des livres brochés que des livres reliés sur la toile.

Face à la demande crois­sante des clients et l’expansion crois­sante des géants de la dis­tri­b­u­tion que sont Ama­zon et la Fnac, ce sont près de 1500 libraires qui eux aus­si com­men­cent à pro­pos­er des ser­vices de la livrai­son et du retrait en « click & collect ».

La librairie en ligne : une alternative sérieuse aux librairies traditionnelles ou de quartier ?

Bien sûr, nous avons abor­dé la ques­tion du con­fort, du choix et de la rapid­ité pour le client priv­ilé­giant les pro­fes­sion­nels du livre sur inter­net aux bou­tiques physiques.

Mais le méti­er de libraire lui aus­si, a ten­dance à suiv­re les mœurs de notre époque et tend à dépréci­er, ce qui explique mal­heureuse­ment aus­si leurs pertes en parts de marché.

Nous pou­vons nous pos­er la ques­tion de la plus-val­ue pour le lecteur. Quels avan­tages a‑t-il à priv­ilégi­er l’achalandage min­i­mal­iste d’une bou­tique, plutôt que celui colos­sal de la toile ?

librairie en ligne

Nous con­sta­tons hélas, en écar­tant l’activité de cer­taines librairies spé­cial­isées, que de nom­breuses enseignes pro­posent majori­taire­ment les mêmes best-sell­ers aux dépens de petites pépites qui se font rares, voire de cer­tains reg­istres lit­téraires comme la lit­téra­ture de l’imaginaire, peu représen­tée com­paré à la lit­téra­ture de non-fic­tion par exemple.

Lire aussi  Quels que soient les supports de lecture, le plaisir de lire reste irremplaçable

C’est aus­si le cœur du méti­er de libraire qui se perd, celui ten­ant le rôle de con­seiller plus que du tra­vail de mise en ray­on des livres comme s’ils étaient des objets ordi­naires vis-à-vis du con­som­ma­teur. Con­som­ma­teur qui, à terme, préfère se ren­seign­er par lui-même sur la toile et par la même occa­sion, com­man­der directe­ment en adop­tant cette solution.

Les librairies en ligne : Des librairies investies dans le conseil aux lecteurs

N’importe quel libraire ou chef de ray­on con­naît l’importance de renou­vel­er con­stam­ment un espace dédié de sa bou­tique, et d’y pro­pos­er notam­ment les nouveautés.

Sur le net, c’est à peu près la même chose : un site attrayant est un site vivant.

Il n’est pas rare que cer­taines librairies en ligne pro­posent régulière­ment une sélec­tion de livres à tra­vers dif­férentes thé­ma­tiques, c’est le cas notam­ment de Placedeslibraires.com. 

Quant à la Fnac.com, elle recense les coups de cœur de ses librairies à tra­vers des arti­cles dédiés, et par­fois de véri­ta­bles chroniques lit­téraires dignes des meilleurs critiques !

Plus générale­ment, dif­férents sujets peu­vent être pro­posés, comme des références en his­toire, en poche, en grand for­mat, en jeunesse, pour la famille, ou même en rap­port avec le prix d’un auteur, une fête ou un événe­ment du moment !

Un bon moyen d’acheter des livres d’occasion ?

Aujourd’hui, c’est env­i­ron 810 000 références qui sont actuelle­ment disponibles à la com­mande sur le marché des librairies en ligne. Toutes ne sont pas en stock dans les dépôts des grands dis­trib­u­teurs, qui doivent compter sur l’ensemble de la chaîne de production.

Lire aussi  5 méthodes pour soutenir vos auteurs préférés

Pour cette rai­son, il arrive que cer­taines références ne soient plus éditées et dis­parais­sent des catalogues.

C’est un avan­tage incon­testable du net, qui per­met de main­tenir un fes­ti­val de références de livres d’oc­ca­sion et de petites mains. Le plus sou­vent de sur­croît, pourvu d’une pho­to et en béné­fi­ciant d’un ser­vice client effi­cace et de confiance.

librairie en ligne

Les limites de la toile pour le lecteur

Pour les raisons que nous avons évo­quées, les librairies en ligne ont tout pour séduire et au demeu­rant, être les plus com­péti­tives dans un marché du lit­téraire en con­stante évolution.

Pour­tant, et surtout si vous êtes de nature socia­ble, rien ne pour­ra rem­plac­er une bonne librairie, surtout si vous avez la chance d’en avoir une dans votre ville, voire au coin de la rue.

Si leur offre est moins grande, vous pou­vez encore tomber sur des per­son­nes pas­sion­nées par le tra­vail de libraire, qui peu­vent à terme être de bons con­seils, ce qui com­pense large­ment ce léger détail.

Ces lieux de cul­tures sont aus­si l’occa­sion de ren­con­tres lit­téraires, favorisées par une nou­velle ten­dance, le café-librairie, des événe­ments par­fois plus intimistes qu’une séance de dédi­cace ou qu’un salon du livre.

Vous trou­verez de plus en plus de lieux dédiés à la lec­ture pro­posant aus­si pâtis­series, thé et autres bois­sons pour appréci­er un moment de détente et de bonheur.

Pour aller plus loin

Vous avez appré­cié cet arti­cle ? Abon­nez-vous à notre newslet­ter sim­ple­ment en entrant votre adresse mail. À très vite sur le blog livresque de la Com­pag­nie Lit­téraire. En atten­dant de recevoir nos prochaines pub­li­ca­tions, vous pou­vez décou­vrir la sélec­tion de notre librairie en ligne.

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
41 avis