Dernière mod­i­fi­ca­tion le 12 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

Vous êtes auteur, vous ne comptez plus les nuits passées à l’ex­er­ci­ce d’écri­t­ure de votre roman. Pour­tant aujour­d’hui, vous venez d’éditer votre livre et après tous ces efforts, votre tra­vail est enfin con­crétisé. En ce moment, comme tout écrivain, vous souhaitez capter l’at­ten­tion des futurs lecteurs. Et quel est le meilleur moyen si ce n’est ren­con­tr­er vos lecteurs sur le ter­rain durant un salon du livre ! Voici cinq points clés pour réus­sir vos pre­miers con­tacts avec votre lec­torat et devenir un véri­ta­ble pro­fes­sion­nel de la vente en salon du livre.

Avant d’en­vis­ager de par­ticiper à divers foires et salons du livre, encore faut-il savoir à quelle porte frap­per ! Si les événe­ments de ce type ne man­quent pas, le milieu lit­téraire reste forte­ment con­cur­ren­tiel et les modal­ités de par­tic­i­pa­tion ain­si que l’in­vestisse­ment pécu­ni­aire des stands peu­vent vite vous décourager. 

Si vous êtes en auto-édi­tion, priv­ilégiez les événe­ments locaux et de taille mod­este. Vous vous épargnerez ain­si le coût financier de nom­breux kilo­mètres, la réser­va­tion d’hôtel, et aug­menterez vos chances d’obtenir un emplace­ment. Notez que les salons locaux ont sou­vent une préférence pour les auteurs de leur région ! 

Si vous béné­fi­ciez des ser­vices d’une mai­son d’édi­tion, les foires et salons du livre doivent cer­taine­ment faire par­tie de leur pro­gramme. Négo­ciez alors directe­ment une future par­tic­i­pa­tion, con­jointe avec votre édi­teur. 

Être sous la ban­nière d’un pro­fes­sion­nel vous facilite grande­ment l’ou­ver­ture de nom­breuses portes. Enfin, soyez vig­i­lant sur les délais d’in­scrip­tions par­fois très courts, anticipez au max­i­mum l’en­voi de vos dossiers d’exposants.

L’a­gen­da des salons du livre offre une liste assez exhaus­tive des événe­ments lit­téraires en France.

Liste des salons du livre les plus connus en France

Voici une liste des salons du livre les plus con­nus en France :

  • Le Fes­ti­val du Livre de Paris (anci­en­nement Livre Paris), créé en 1981 par le Syn­di­cat nation­al de l’édi­tion (SNE) qui se tient désor­mais au Grand Palais.
  • Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis (par­fois con­nu sous le nom du Salon du livre jeunesse à Montreuil).
  • Le Fes­ti­val du livre de Colmar.
  • La 25e Heure du Livre 2022 au Mans.
  • Éton­nants Voyageurs à Saint-Malo qui est à la fois un salon du livre et un fes­ti­val con­sacré au cinéma.
  • Le Livre sur la place à Nan­cy qui est le pre­mier salon du livre de la ren­trée littéraire.
  • His­toire de Lire — Salon du Livre d’his­toire de la ville de Versailles.
Lire aussi  Promouvoir son livre : le guide complet 2022

Gardez à l’e­sprit que les plus gros salons ne sont pas tou­jours les plus intéres­sants : vous trou­verez davan­tage votre bon­heur au milieu d’événe­ments aux entrées plus faibles, mais rassem­blant pro­por­tion­nelle­ment moins d’ex­posants. Ren­seignez-vous aus­si sur les dif­férents prix et les con­cours organ­isés par les salons. Les récom­pens­es de ce type sont des ressources ines­timables pour pro­mou­voir les œuvres littéraires ! 

2- Comment bien choisir son salon du livre ?

Pour espér­er faire des ren­con­tres fructueuses, réseauter avec les autres édi­teurs, et auteurs, mais aus­si pour faire con­nais­sance avec des bib­lio­thèques, des librairies et plus générale­ment des parte­naires qui pour­raient vous aider dans la pro­mo­tion de votre ouvrage, et donc espér­er un retour sur investisse­ment, il est essen­tiel de choisir un salon du livre où vous avez votre place.

Atten­tion, ce n’est pas pour autant qu’il faut ban­nir tous les lieux atyp­iques où vous avez l’oc­ca­sion d’ex­pos­er. Néan­moins, si vous écrivez un polar, dites-vous qu’il vous sera cer­taine­ment dif­fi­cile de trou­ver votre pub­lic auprès d’une école à un salon de lit­téra­ture jeunesse, même si les élèves seront ravis de dis­cuter avec vous. 

3 — Le matériel à ne pas oublier

Félic­i­ta­tions, après de nom­breuses recherch­es, vous venez d’obtenir votre pre­mière date de par­tic­i­pa­tion en foires et salons du livre. L’aven­ture peut enfin com­mencer ! Véri­fiez d’abord, les moyens mis à votre dis­po­si­tion par l’or­gan­isa­teur. Par exem­ple, si votre emplace­ment est en extérieur, ne partez pas sans une ton­nelle ou un bar­num appro­prié, et pro­tégez vos livres de l’hu­mid­ité. Un coup de vent vio­lent peut vite se révéler désas­treux pour votre expéri­ence en salon.

Lire aussi  Comment faire pour écrire un livre ?

En intérieur, ren­seignez-vous si les tables et chais­es sont fournies. Dans le cas con­traire, investis­sez dans un pre­mier temps dans quelques tréteaux et des planch­es de bois cor­re­spon­dantes à la taille de votre emplace­ment. Cette solu­tion est peu coû­teuse et pra­tique, surtout si vous ne dis­posez pas d’un camion. Utilisez ensuite une nappe pour décor­er votre stand et pro­téger vos livres : vous trou­verez très cer­taine­ment votre bon­heur sur Tissus.net. N’hésitez pas à utilis­er des petits pupitres en bois pour met­tre en valeur votre pro­duc­tion. Attir­er l’œil des poten­tiels lecteurs est déjà une pre­mière étape. Si vous n’êtes ni libraire ni édi­teur, épurez au max­i­mum votre stand. Trop de choix, tue le choix ! 

Par­mi la liste des indis­pens­ables, prévoyez au min­i­mum une chaise avec vous – met­tez votre énergie dans votre capac­ité de vendeur que dans vos mol­lets – et faites vos cours­es ali­men­taires avant de démar­rer la journée – quit­ter votre stand pour vous ali­menter peut vous faire per­dre des ventes. Prévoyez aussi :

  • un fond de caisse + éventuelle­ment une TPE pour les cartes bleues,
  • quelques crayons,
  • du scotch,
  • une cor­beille,
  • une paire de ciseaux,
  • des affich­es,
  • des flyers,
  • des arti­cles pour votre pro­pre con­fort (bouteille d’eau, quelque chose à manger),
  • un kake­mono présen­tant votre univers,
  • des cartes de visite,
  • un stock suff­isant de livres.

check-list salon du livre

4 — Communiquez autour de vos dédicaces

Une inscrip­tion formelle en foires et salons du livre, c’est l’oc­ca­sion pour vous de mon­tr­er votre engage­ment auprès de votre entourage. Par­lez-leur de votre par­tic­i­pa­tion à des événe­ments lit­téraires ! N’ayez pas peur de faire votre pub­lic­ité, vos proches sont votre pre­mier pub­lic. Relayez aus­si vos événe­ments sur vos réseaux soci­aux : Face­book, Twit­ter, Insta­gram, etc. Cer­tains con­tacts y partageront votre tra­vail et avec un peu de chance inviteront leurs pro­pres amis à votre dédi­cace. Ain­si, dans quelque temps, vous pour­rez faire la con­nais­sance de vis­i­teurs extérieurs à votre cer­cle de con­nais­sances et faire par­ler de vos livres. 

Lire aussi  Comment créer une première de couverture attrayante ?

Faites de votre dédi­cace, un événe­ment local. Con­tactez la presse et les radios locales, ces canaux sont un excel­lent moyen de faire par­ler de vous.

communiquer sur son salon du livre

5 — Vaincre votre timidité d’écrivain

Peut-être le point le plus cru­cial sous peine d’être forte­ment déçu par votre expéri­ence de ter­rain. Ne restez pas les bras croisés assis der­rière votre table à regarder par terre, ou pire en vous occu­pant avec un livre ou un smart­phone.

Un auteur qui a l’air de s’en­nuy­er ne donne pas envie d’être lu ! Ne pensez pas non plus, que les vis­i­teurs vont venir s’ar­racher naturelle­ment votre ouvrage si vous n’êtes pas (encore) connu.

Aujour­d’hui, le temps de lec­ture moyen d’un act­if a ten­dance à dimin­uer, alors que le nom­bre d’au­teurs ne cesse de croître : vous devez vous démar­quer. Il faut vain­cre votre timid­ité d’écrivain Soyez avenant, souriez et saluez les vis­i­teurs mon­trant un intérêt pour votre pro­duc­tion. Créez le con­tact, et faites l’ef­fort de présen­ter plus en pro­fondeur votre livre. Développez les raisons pour lesquelles votre inter­locu­teur aurait rai­son de pay­er pour vous lire vous, plus que vos voisins.

6 ) Que faire après un salon du livre ?

L’heure est au rem­bal­lage, et quelle que soit la réus­site de votre expéri­ence, atten­dez la dernière minute avant de pli­er votre stand. Les derniers acheteurs sont tou­jours présents, et n’ont pas envie de repar­tir les mains vides ! Prof­itez-en pour les abor­der. Réseautez aus­si en dis­cu­tant avec vos voisins ain­si qu’avec d’autres exposants. Peut-être ont-ils des con­seils à vous donner ? 

Au détour d’une con­ver­sa­tion, vous pour­riez être infor­mé des prochaines foires et salons du livre dans votre région. Voyez com­ment vous vous êtes placé en ter­mes de vente com­paré à d’autres auteurs, et apprenez des plus expéri­men­tés.

Une fois chez vous, ne man­quez pas de pub­li­er vos pho­tos et sou­venirs de ces jours excep­tion­nels, remer­ciez les organ­isa­teurs et com­mu­niquez votre réus­site sur vos dif­férents réseaux, pub­li­er un petit feed­back sur votre blog ou site d’écrivain, n’est pas à négliger !

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
41 avis