Maison d'édition Paris : La Compagnie Littéraire 11-13 rue Vernier 75017 Paris

01 86 95 24 73 du lundi au vendredi de 10h à 18h

Paris, Café du Croissant, le 31 Juillet 1914, à 21 heures 40 : Jean Jaurès était assassiné, payant ainsi de sa vie son opposition viscérale à la guerre qui allait déchirer l‘Europe pendant 4 ans. À la veille de la première guerre mondiale, le tribun socialiste mourait ainsi en martyr de L’Humanité, pour reprendre le titre de son journal. Et l’unité de l’engagement politique de Jaurès réside bien dans sa défense de l’humanité. En effet, du soutien à la création de la Verrerie Ouvrière d’Albi à la défense de la Séparation de l’Église et de l’État et de la dénonciation du nationalisme antisémite de l’époque de l’Affaire Dreyfus au refus de la guerre mondiale qui vient, il ne s’agit que des multiples facettes d’un seul et même combat. Et ce combat est de nature humanitaire.

Commentaires

Commentaires

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Jean Jaurès un combat pour l’Humanité – Pascal Melka”


%d blogueurs aiment cette page :