Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

Amis auteurs, notre mai­son d’édi­tion vous des­tine cette leçon d’écri­t­ure ! Un bon auteur doit savoir jon­gler et manier les mots. Lais­sez-vous ten­ter par ce petit coach­ing d’écri­t­ure littéraire !

Au pro­gramme de cette deux­ième leçon d’écriture con­sacrée à la poésie, décou­vrez ce que sont le “e” caduc, une synérèse, une diérèse et un enjambe­ment. Si vous n’avez pas lu la pre­mière leçon d’écri­t­ure qui traite des stro­phes, vers et rimes, nous vous invi­tons à la consulter.

Le “e” caduc

À l’intérieur d’un vers

À l’in­térieur d’un vers, le “e” caduc s’élide devant un mot com­mençant par une voyelle ou un “h“
aspiré.

exem­ple : Tu / na / quis :/ ma / ten / dres / se, in / vi / sibl / e et / pré / sent(e). Ici, on élide les deux syl­labes en gras : dans les deux cas le “e” est suivi de voyelles.

À l’in­térieur d’un vers, le “e” caduc compte pour une syl­labe s’il est suivi des con­sonnes “s” ou “nt”, sauf si la syl­labe est “aient”.

exem­ple : Je / fuis / la / vil / le, et / tem /ples, / et / tous / lieux. Ici “ville” & “et” sont élidés, mais pas temples & “et”, car le e muet est suivi de la con­sonne “s”.

À la fin d’un vers

Le “e” caduc, n’est pas comp­té, s’il est placé à la fin d’un vers. (même s’il est suivi par un “s” ou “nt”).

Lire aussi  (Poésie) Leçon d'écriture 1 : strophes, vers et rimes

exem­ple : On / con / naît / tou / jours / trop / les / cau / ses / de / sa / pein /(e). C’est un alexandrin.

antique-629862_1920

Qu’est-ce qu’une césure en poésie ?

césure : n.f. Lim­ite ryth­mique à l’in­térieur d’un vers, théorique­ment suiv­ie d’un repos. La césure coupe l’alexan­drin en deux hémistiches.

Vous pou­vez en appren­dre davan­tage sur la ver­si­fi­ca­tion française dans cet ouvrage :

La synérèse

Lorsque deux voyelles sont placées côte à côte et comptent pour une seule syl­labe, c’est une synérèse.

exem­ple : Dieu / que / l’Hé / bron / con / nait, / Dieu / que / Cé / dar / a / dor(e). Ici la synérèse per­met le respect de l’alexan­drin. Dieu est comp­té à deux repris­es comme une seule syllabe.(Et non pas Di-eu.) Les plus assidus auront noté la vir­gule qui partage l’alexan­drin en deux hémistiches.

La diérèse

Lorsque deux voyelles sont placées côte à côte et comptent pour deux syl­labes, c’est une diérèse.

exem­ple : La / Ré / vo / lu / ti / on / leur / cri / ait : — Vo / lon / tair(es) Ici la diérèse per­met le respect de l’alexandrin.

L’enjambement

enjambe­ment n.m : Rejet au vers suiv­ant d’un ou plusieurs mots étroite­ment unis par le sens au vers précédent.

Le rejet

Il y a rejet, dès lors qu’un mot ou groupe de mots, est placé au vers qui suit celui auquel il se rap­porte. C’est une manière de met­tre en valeur, un syn­tagme au début d’un vers.

exem­ple : Et la nuque baig­nant dans le frais cres­son bleu,
Dort ; il est éten­du dans l’herbe, sous la nue(…)

Dans ces vers extraits du dormeur du val de Rim­baud, “Dort” est rejeté au vers suivant.

Le contre-rejet

Le con­tre-rejet, comme son nom l’indique, est l’in­verse du rejet. Lorsqu’un mot ou groupe de mots est placé en fin de vers et se rap­porte au vers suiv­ant, il y a con­tre-rejet.

Lire aussi  Promouvoir son livre : le guide complet 2022

exem­ple : Et de longs cor­bil­lards, sans tam­bours ni musique,
Défi­lent lente­ment dans mon âme ; l’E­spoir(…)
Vain­cu, pleure, et l’An­goisse atroce, despo­tique,
Sur mon crâne incliné plante son dra­peau noir.

Dans ces vers extraits de Spleen de Baude­laire, “L’E­spoir” est en fin de vers et appar­tient au vers suivant.

Ces quelques expli­ca­tions vous inspirent ? Lancez-vous et faites-nous partager vos textes !

Pour vous diver­tir, nous vous invi­tons à con­sul­ter notre top 5 des poèmes mis en chan­son.

À bien­tôt pour de nou­velles leçons d’écriture !

Notre selection de recueil de poèmes

Vous savez main­tenant ce qu’est le e caduc, la synérèse/diérèse, l’en­jambe­ment en poésie. Pourquoi ne pas com­pléter vos con­nais­sances avec la lec­ture d’un recueil de poèmes ? Voici nos recommandations !

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Persil
Persil
5 années il y a

Bon­jour,

Est-il pos­si­ble dans un même texte sur un même mot qu’une diérèse devi­enne quelques lignes plus loin une synérèse afin de garder le rythme des vers ?

Je vous remer­cie de votre aide.

Vérifié indépendamment
41 avis