S’il existe bien un genre littéraire des plus curieux, c’est celui de l’uchronie ! Imaginez un instant si la France avait conquis l’espace avant les États-Unis ? Si la peste noire avait décimé 99% de la population mondiale ? Si Napoléon avait remporté sa campagne en Russie, devenant empereur du monde ? Ou encore comme le disait si bien Pascal : Si le nez de Cléopâtre eût été plus court, toute la face du monde aurait changé”…

Une uchronie ouvre à bras ouverts la porte à une évocation imaginaire dans le temps de mondes parallèles, et peut même être considéré comme un livre d’histoire de science-fiction ! Il va sans dire que l’écrivain à l’origine d’un tel roman se doit au préalable d’avoir le bagage d’un bon historien sur la période qu’il développe, car l’uchronie ne compte pas parmi les simples livres de fiction.  

Parmi les différentes littératures de l’imaginaire, le roman uchronique est rattaché à la grande famille des sciences-fictions et se développe traditionnellement au cœur d’un univers de fiction historique fantastique ou d’un récit d’anticipation. Il est souvent question, à partir de la réécriture de l’histoire, des conséquences de la modification d’un événement passé, d’une prise de pouvoir, de politique, de l’invasion d’un territoire ou d’un continent !  

Que vous soyez adepte de littérature de science-fiction, de littérature d’anticipation ou même de littérature fantastique, ce nouvel épisode de l’Ivresque Récréation est pour vous avec un TOP 5 des livres uchroniques ! 

Cette série de bande dessinée de vingt-sept tomes ne cessera de vous surprendre par l‘originalité et l‘imagination débordantes de ses trois auteurs !

  • « Et si le débarquement avait échoué ? »,
  • « Et si Kennedy avait perdu l’élection présidentielle en 60…»,
  • « Et si Mai 68 avait dégénéré en guerre civile et nucléaire… »,
  • « Et si Ponce Pilate avait grâcié Jésus…».

Autant de retours vers le passé qui vous captiveront au fil des albums. Tous les volumes (hormis quelques uns) de la série peuvent se lire de manière indépendante, un excellent choix de lecture pour cibler votre sujet et faire un voyage littéraire dans une époque qui vous est chère ! Mention spéciale pour l’épisode qui revisite le débarquement et décrit une partition de la France après la Seconde Guerre mondiale. 

roman uchronique

2 ) Le Maître du Haut Château - Philip K. Dick, 1962

Philip K. Dick nous entraîne dans sa réécriture de la Seconde Guerre mondiale, en en imaginant une toute autre issue… celle de la victoire de l’Allemagne nazie et de l’Empire du Japon !!! Une uchronie où rien n’est laissé au hasard !

L’état des lieux des années noires dix ans après cet événement nous transporte aux États-Unis, à travers un étonnant patchwork d’aventures imaginaires, avec de nombreux personnages aux destins croisés s’interrogeant sur la dystopie de cette société pour amorcer leur reconstruction.

Dick nous livre un regard féroce et une profond réflexion sur la cohabitation de trois cultures aussi différentes qu’opposées, le Tao, le nazisme et la “pop” culture américaine : mépris et défiance réciproques demeurent sous des masques d’opportunisme.

Cette uchronie connut un véritable succès commercial ; elle fut couronné par le Prix Hugo en 1963.

uchronie

3) La part de l'autre - Éric Emmanuel Schmitt, 2001

Avec son uchronie fort habile, Schmitt mélange deux récits simultanés qui font sens, alternant au fil des chapitres biographie sous une forme romancée d‘Adolf Hitler et biographie uchronique.

« La minute qui a changé le cours du monde est celle où l’un des membres du jury de l’École des Beaux-Arts de Vienne prononça la phrase : « Adolf Hitler : recalé »

En rapprochant le personnage réel du fictif tel qu’il aurait pu être s’il avait été reçu, l’auteur incite le lecteur à réfléchir sur un point de divergence que tout être humain peut exprimer : à côté du bien, le mal ne se découvre-t-il pas sournoisement ?

Dans cette trame vertigineuse, E. E. Schmitt montre de façon habille comment un événement, une situation, une décision, un choix à faire ou de simples faits peut créer le point de départ d’un enchaînement irréversible et être la base d’un déclin.

N’est-on pas soi-même souvent tenté de réécrire les événements de sa propre histoire ? Et si les mondes imaginaires donnaient des ailes et apportaient un regain d’optimisme face à notre propre futur ? 

 

roman uchronique

4 ) Roma Aeterna - Robert Silverberg, 2003, une uchronie qui revisite rome

Dans cette uchronie, Robert Silverberg propose l’étonnante histoire alternative d’un empire Romain qui ne se serait pas désagrégé…

Peut-on imaginer aisément un monde dans lequel les religions monothéistes ne se seraient pas développées ?

À travers des tableaux successifs, s’étalant sur deux mille ans, Robert Silverberg illustre le maintien de l’Empire romain qui, au prix de vicissitudes certes, d’épisodes sanglants et de crises politiques, finira par faire régner la “Pax Romana”.

Avec une virtuosité inégalée, l’auteur nous entraîne dans un tour de la Terre épique au côté d’un empereur. Le dernier tableau est un vrai morceau d’anthologie : quand un juif un peu fanatique espère réussir l’Exorde en gagnant les étoiles avec des fusées… Une uchronie à découvrir et à savourer !!!

Robert Silverberg a reçu pour l’ensemble de son œuvre le titre de Grand Maître de la Science-Fiction.

roman uchronique

5) Voyage - Stephan Baxter, 1996 : une uchronie qui fait rêver

Tout bascule quand le Président des États-Unis, Kennedy, survit à sa tentative d’assassinat !

Neil Armstrong vient de faire un premier pas sur la Lune. C’est l’apogée du système spatial américain, un moment inoubliable de l’histoire contemporaine.

En relisant l’histoire, Stephan Baxter entraîne le lecteur dans la spectaculaire aventure de la NASA à la conquête de Mars : deux passionnés respectivement géologue et pilote sont prêts à tout sacrifier pour être de ce voyage !

Brillant, ce premier épisode de la “Trilogie de la Nasa” – suivi par Le Titan et Passion de Lune – est une remarquable uchronie et une belle machine à rêver.

 

 

Pour aller plus loin : quelle est la définition d'une uchronie ?

Selon le cnrtl, la définition d’une uchronie (ykʀ ɔni) en philosophie est : nom fém., l’Histoire refaite en pensée telle qu’elle aurait pu être et qu’elle n’a pas été. (Thinès Lemp, 1975). Il s’agit d’une époque fictive : une évocation imaginaire dans le temps. Espace et durée vécus: le “moi-ici-maintenant” : utopie et uchronie, deux biais par lesquels nous cherchons à échapper à notre condition en nous donnant les apparences abstraites de l’éternité (MounierTraité caract., 1946, p. 299). L’antonyme d’uchronie est panchronie, un terme que l’on retrouve dans La Crèche de Noël, un texte publié Revue d’archéologie moderne et d’archéologie générale, écrit par Philippe Bruneau.

L'origine du terme uchronie

En réalité, la fondation du mot uchronie remonte au début du XXe siècle. Le terme a été inventé par le pilier du néo-criticisme Charles Renouvier l’ayant popularité à travers son roman philosophique Uchronie, l’utopie dans l’histoire. Un néologisme qui s’est imposé au fil du temps comme un nom commun. L’étymologie d’uchronie est basée sur le même modèle qu’utopie, “u” étant un préfixe privatif et “chronie” venant du grec “chronos”, le temps. Une uchronie est donc un “non temps” ou une absence de temps.

D'autres lectures uchroniques à ne pas manquer

Si vous êtes féru d’uchronies, d’autres écrivains et œuvres de fiction passionnantes peuvent compléter venir compléter votre bibliothèque. Pour les découvrir ne manquez pas L’Histoire revisitée, Panorama de l’uchronie sous toutes ses formes, d’Éric B. Henriet et Le complot contre l’Amérique de Philip Roth, où l’auteur part du postulat que c’est l’aviateur Charles Lindberg qui remporte les élections présidentielles de 1940 aux États-Unis à la place de Roosevelt.
Le livre de Charles Renouvier,
Uchronie (l’utopie dans l’histoire) : esquisse historique apocryphe du développement de la civilisation européenne tel qu’il n’a pas été, tel qu’il aurait pu être, précurseur du roman du genre mérite tout autant le détour. Et si vous êtes adepte des essais, jetez un coup d’œil sur l’ouvrage de Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou, Pour une histoire des possibles qui vise justement à redorer la réputation de ce genre de prose parfois mésestimée. Bien que l’uchronie fait partie des genres littéraires qui ont gagné en popularité dans les années 1990, paradoxalement, elle reste peu prisée des historiens réticents à considérer l’histoire contrefactuelle. Ce livre tend à donner un point de vue argumenté et quasi scientifique.

 

La sélection de notre librairie en ligne

Vous avez apprécié votre lecture sur les livres uchroniques et cherchez un livre qui vous laissera un souvenir impérissable ? Découvrez notre sélection !

Restons en contact !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et recevez des conseils de lecture.

Qu'avez-vous pensé de l'article ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Average rating 5 / 5. Vote count: 2

Pas encore d'avis. Soyez le premier à noter cet article

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités littéraires, des interviews exclusives d'auteurs et toutes les news autour des dernières sorties de livres !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités littéraires, des interviews exclusives d'auteurs et toutes les news autour des dernières sorties de livres !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifié indépendamment
35 avis