Jean-Pierre Van den Abeele

Jean-Pierre Van den Abeele a publié à la Compagnie Littéraire deux ouvrages : Comment et de quoi sont-ils morts ?, un ouvrage historique qui traite de la mort des personnages célèbres et Une mort qui me va si bien, un roman autothanatographique où l’auteur, par le biais d’anecdotes plus qu’amusantes, nous raconte comment il a de nombreuses fois échappé à la mort. Son troisième livre, la Malédiction du Shaman, sortira fin 2016.

Jean-Pierre Van den Abeele Une mort qui me va si bien
Une mort qui me va si bien
Jean-Pierre Van den Abeele Comment et de quoi sont-ils morts ?
Comment et de quoi sont-ils morts ?

Interview Jean-Pierre Van den Abeele – Comment et de quoi sont-ils morts ?

La Compagnie Littéraire : Depuis combien de temps écrivez-vous ?

Jean-Pierre Van den Abeele : J’écris depuis (seulement) près de 65 ans !

CL : Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?

JPVdA : Une irrésistible envie, j’aime écrire.

CL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

JPVdA : Je m’inspire des lectures ou des faits vécus.

CL : Quelle place a l’écriture dans votre vie, qu’est-ce qu’elle vous apporte ?

JPVdA : Un réel plaisir !

CL : Quels sont vos mots préférés ?

JPVdA : Enthousiasme, projet, amour.

CL : Quelle est votre citation préférée ?

JPVdA : « La vie est belle et commence demain ».

CL : Quel est votre livre préféré (édité par vos soins) ?

JPVdA : Les tableaux du professeur Rosenbaum

CL : Quels sont vos auteurs préférés ?

JPVdA : Hemingway, Proust, Maupassant, et bien d’autres…

CL : Qu’est ce qui est le plus difficile dans le processus de création de l’ouvrage ?

JPVdA : Le plus difficile ! Ah ! Remplir la première page…

CL : Quelle importance a le titre d’un ouvrage/ qu’est ce qui fait un bon ou un mauvais titre ?

JPVdA : Un titre peut être un élément accrocheur important.

CL : Qu’est ce que pour vous un bon livre ?

JPVdA : Quel que soit le sujet, un bon livre est pour moi celui qui me tient jusqu’au bout en haleine.

CL : Que pensez-vous du lien éditeur/auteur ?

JPVdA : Important !

CL : Quels sont vos regrets dans votre carrière d’écrivain ?

JPVdA : Aucun. D’autant que je ne me considère pas comme un écrivain… un conteur tout au plus.

CL : En résumé que pouvez-vous dire de votre expérience d’auteur ?

JPVdA : Qu’aimant écrire, mon expérience m’a procuré un réel plaisir.

CL : Quels conseils prodigueriez-vous aux jeunes auteurs ?

JPVdA : De ne plus avoir peur de se lancer dans l’aventure si on a une bonne idée.

CL : Un dernier mot pour vos lecteurs ?

JPVdA : Vite ! À vos plumes qu’on puisse découvrir vos talents.

 

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire