Maison d'édition Paris : La Compagnie Littéraire 11-13 rue Vernier 75017 Paris

01 86 95 24 73 du lundi au vendredi de 10h à 18h

Au moment où Julien Sorel fait face à ses accusateurs, il déclare :
« Messieurs, je n’ai point l’honneur d’appartenir à votre classe, vous voyez en moi un paysan qui s’est révolté contre la bassesse de sa fortune. »
Le Rouge et le Noir.
Et si, à partir de cette citation, on se posait les questions suivantes :
– Quel est ce « Noir » ? … Quel est ce « Rouge » ?…
À la veille de la rédaction du roman, deux problèmes fondamentaux concernant les Noirs en France ne sont toujours pas réglés, la traite négrière et l’abolition de l’esclavage. Qu’en savait Stendhal ?
D’après Anna Jasinski, « Difficile à dire – mais on devine, sans risque d’une erreur majeure, qu’il devait en savoir quelque chose » … Autrement dit : il y aurait dans le « Noir » stendhalien du Nègre, et de son sang, dans le « Rouge ».
C’est ainsi, à partir d’une étude détaillée et complexe des textes de Stendhal, que l’auteur formule des interrogations, émet des hypothèses et ouvre des pistes sur les opinions de l’écrivain face à ses contemporains sur l’Afrique et ses habitants.
Pourquoi en effet Stendhal associe-t-il, à plusieurs reprises dans ses textes, les Africains avec les Italiens (ce « peuple sublime ») ? D’où venait cette idée et que pouvait savoir Stendhal des Africains pour les évoquer ainsi ? Autant de questions que l’auteur nous propose d’étudier en alliant recherche et suppositions pertinentes.
Il s’agit ici d’un ouvrage qui fait preuve d’un grand souci d’honnêteté dans la recherche historique, alliant une érudition solide à un grand sens de la littérature…
À titre d’exemples le Discours à la Chambre de Benjamin Constant à propos de la traite des Noirs (séance du 27 juin 1821) et le magnifique sonnet de William Wordsworth en hommage à Toussaint Louverture : « Toussaint, toi le premier élu par le malheur ! » (Sonnet publié dans le Morning Post, le 2 février 1803).
Anna Jasinska a soutenu une thèse sur l’œuvre de Stendhal à l’université de Grenoble. Elle poursuit actuellement à Paris ses recherches sur les cultures africaines.« L’amour seul est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un songe effacé. » A. de Lamartine


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Profitez des sorties littéraires, actualités diverses, extrait d'ouvrages et suivez nos nouveaux articles de blog !

Votre mail ne sera pas communiqué à des tiers.

Commentaires

Commentaires

Poids 0.4 kg

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Pauca intelligenti (Stendhal Blanc sur Noir) – Anna Jasinska”