Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

Aujourd’hui dans la rubrique L’ivresque récréa­tion, décou­vrez le TOP 5 des livres adap­tés au ciné­ma. À l’in­star des romans adap­tés au théâtre, toutes les adap­ta­tions au ciné­ma n’ont pas for­cé­ment été une réus­site, ni fidèle à l’œu­vre dont elles tirent leur inspi­ra­tion. Avec l’avène­ment des séries Net­flix, de plus en plus d’adap­ta­tions ciné­matographiques font leur appari­tion sur le petit écran. Mal­heureuse­ment peu réser­vent de bonnes sur­pris­es. C’est pourquoi nous avons décidé de sélec­tion­ner unique­ment des films cultes, inspirés de livres cultes, pas de décep­tion comme ça !

1) Les Liaisons dangereuses — Pierre Choderlos de Laclos, 1988, adaptation : Stephen Frears

Les Liaisons dan­gereuses est un roman épis­to­laire écrit par Pierre Choder­los de Lac­los et pub­lié en 1782. Dans cet ouvrage sont tran­scrites les cor­re­spon­dances fic­tives de deux lib­ertins : la mar­quise de Mer­teuil et son rival, le vicomte de Val­mont. Dans leurs écrits, ils nar­rent leurs exploits lib­ertins et con­spirent pour entach­er la répu­ta­tion des per­son­nes vertueuses : leurs prin­ci­pales victimes.

En 1988, Stephen Frears pro­pose l’adap­ta­tion ciné­matographique des Liaisons dan­gereuses avec Glenn Close dans le rôle de la mar­quise de Mer­teuil et John Malkovich dans le rôle du vicomte de Valmont.

Lire aussi  Top 5 des livres heroic fantasy

2) Le liseur — Bernhard Schlink, 2008, adaptation : Stephen Daldry

Un bel ouvrage qui a pour thème la lec­ture ! Michael Berg, un jeune homme et Han­na Schmitz, une femme plus âgée ont une liai­son amoureuse. Han­na demande sans cesse à Michael de lui faire la lec­ture. Un jour, celle-ci dis­paraît et ce n’est qu’après plusieurs années que Michael la retrou­ve, sur le banc des accusés, pour un crime com­mis à Auschwitz où elle était gar­di­enne. Michael décou­vre qu’Han­na était en réal­ité anal­phabète et lui enver­ra en prison des cas­settes audio sur lesquelles il lui fait la lecture.

Un film poignant où la lec­ture est un thème récur­rent. Férus de livresques sen­sa­tions, vous serez subjugués.

En 2008 Stephen Daldry adapte Le liseur au ciné­ma avec Ralph Fiennes dans le rôle de Michael Berg et Kate Winslet dans le rôle d’Han­na Schmitz, rôle pour lequel elle obtien­dra un Oscar.

3) Orgueil et Préjugés — Jane Austen, 2005, adaptation : Joe Wright

C’est une vérité uni­verselle­ment recon­nue qu’un céli­bataire pourvu d’une belle for­tune doit for­cé­ment être en quête d’une épouse”. Ain­si com­mence le roman de Jane Austen.

Avec satire et ironie Austen narre les aven­tures sen­ti­men­tales des filles de madame Ben­net, sur un fond de cri­tique de la société anglaise aux tour­nants du XVI­I­Ie et XIXe siè­cles. À tra­vers les réflex­ions d’Eliz­a­beth Ben­net (la mère), elle dépeint les prob­lèmes aux­quels sont con­fron­tés les femmes de la gen­try qui doivent con­clure un bon mariage pour s’as­sur­er un statut social et une bonne sit­u­a­tion finan­cière. Elle doit donc trou­ver pour ses cinq filles des maris for­tunés. Mais la tâche n’est pas tou­jours sim­ple quand les sen­ti­ments ren­trent en jeu et les détour­nent de la quête du bon parti…

Lire aussi  Top 20 des livres steampunk

En 2005, Joe Wright porte à l’écran le roman, avec Keira Knight­ley dans le rôle d’Eliz­a­beth Ben­net.

4) Le Parfum, l’histoire d’un meurtrier — Patrick Süskind, 2006, adaptation : Tom Tykwer

Qua­trième ouvrage de ce TOP 5 des livres adap­tés au ciné­ma : fasci­nant ouvrage qu’est le Par­fum ! L’his­toire débute à Paris le 17 juil­let 1738 et met en scène Jean-Bap­tiste Grenouille. Sa mère, pois­son­nière, accouche der­rière son étal au milieu des déchets. Elle le pense mort-né et con­tin­ue de s’af­fair­er à son étal, comme si de rien n’é­tait. Mais Jean-Bap­tiste est bien vivant et ses cris aler­tent les pas­sants : sa mère est con­damnée pour infan­ti­cide. Il sera con­fié à une nour­rice qui, trou­blée par le fait que ce bébé n’a pas d’odeur, le donne à un moine. Celui-ci se débar­rassera aus­si du petit Jean-Bap­tiste pour les mêmes raisons.

À l’âge adulte Grenouille est obnu­bilé par les odeurs et fait ses class­es dans l’ate­lier d’un arti­san par­fumeur. Il s’ex­erce à la tech­nique de la dis­til­la­tion qui per­met de s’emparer de l’odeur des fleurs. Néan­moins, Jean-Bap­tiste n’ar­rive pas à saisir l’essence des objets, c’est pourquoi il ira peaufin­er son appren­tis­sage à Grass­es. Son obses­sion et sans lim­ite ; il s’avère que beau­coup en pâtiront…

5) Le Festin nu — William S. Burroughs, 1991, adaptation (Libre) : David Cronenberg


Pour finir ce TOP 5 des livres des adap­ta­tions ciné­matographiques, voici un ouvrage quelque peu déroutant. Il faut savoir que Bur­roughs, l’au­teur du Fes­tin nu, était un fer­vent par­ti­san du Cut-up, un phénomène lié à la Beat Gen­er­a­tion. Le texte orig­i­nal est découpé en frag­ments aléa­toires, frag­ments qui sont ensuite replacés selon le bon vouloir de l’au­teur, pour ain­si pro­duire un texte nou­veau. L’ex­péri­ence per­met de recréer les effets de la drogue. Par ailleurs, Bur­roughs était assez friand de drogue et de sub­stances en tout genre.

Lire aussi  Top 10 des livres fantastiques

Pour saisir le génie de Bur­roughs et l’expéri­ence sen­sorielle sans précé­dent que pro­cure la décou­verte de son ouvrage, une seule solu­tion : lisez le Fes­tin nu.

Petite anec­dote : Bur­roughs a tué sa femme (acci­den­telle­ment) en lui tirant une balle dans le crâne en ten­tant de repro­duire l’ex­ploit de Guil­laume Tell qui fendit d’une flèche une pomme posée sur la tête de son fils. Cette scène est d’ailleurs présente dans l’adap­ta­tion très libre de David Cro­nen­berg, 1991. Hormis cela, atten­dez-vous de voir dans le film des machines à écrire qui se trans­for­ment en monstres…


Si ce TOP 5 des livres adap­tés au ciné­ma, vous a plu, vous pou­vez en décou­vrir d’autres dans la rubrique L’ivresque Récréa­tion.

Notre sélection de livres… à adapter un jour au cinéma

Pour finir cet arti­cle, nous aime­ri­ons vous présen­ter quelques livres de notre mai­son d’édi­tion qui mérit­eraient d’être adap­tés au ciné­ma ou en série Net­flix. Si ce n’est pas encore le cas, nous sommes ouverts à toute proposition 😇 !

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lucie
Lucie
6 années il y a

Mer­ci pour ce top 5 !
Je retrou­ve deux de mes livres préférés : Le liseur et Le par­fum. J’ai appré­cié les adap­ta­tions au ciné­ma mais je préfère lire les his­toires que de les regarder.

Janis Kliava
Janis Kliava
6 années il y a

Il existe plusieurs autres adap­ta­tions ciné­matographiques des Liaisons dan­gereuses. Par­mi celles postérieures au film de S. Frears, les meilleures (au moins, le mieux con­nues) sont :

1° 1989 : Val­mont, film de Miloš For­man avec Col­in Firth (Val­mont), Annette Ben­ing (Madame de Mer­teuil), Meg Tilly (Madame de Tourvel), Fairuza Balk (Cécile de Volanges) et Hen­ry Thomas (Dan­ce­ny) et

2° 1999 : Sexe inten­tions (Cru­el Inten­tions), film de Roger Kum­ble, trans­po­si­tion mod­ernisée à Man­hat­tan, avec Ryan Phillippe (Sebas­t­ian Val­mont), Sarah Michelle Gel­lar (Kathryn Mer­teuil), Reese With­er­spoon (Annette Har­grove), Sel­ma Blair (Cecile Cald­well) et Joshua Jack­son (Blaine Tuttle).

Vérifié indépendamment
41 avis