La résilience réside en la capacité d’un individu à surmonter les échecs, les chocs et les traumatismes. Contrairement aux idées reçues, elle n’est pas innée, mais se développe souvent à la suite d’événements douloureux.

Bien que le chemin pour l’atteindre soit semé d’embûches, elle est essentielle pour être en mesure d’encaisser les insuccès et sortir de schémas répétitifs. Et quoi de mieux que des livres écrits par des psychiatres, des entrepreneurs, ou simplement des autodidactes ayant tous, à un moment donné de leur vie, dû faire face à l’adversité pour mieux appréhender ce thème ?

Que vous soyez féru de témoignages inspirants, curieux d’étendre vos connaissances sur le sujet, ou simplement désireux de bénéficier de conseils concrets pour vous accompagner dans votre propre parcours, voici notre top 5 des livres sur la résilience.

1) Un merveilleux malheur de Boris Cyrulnik

Couverture du livre sur la résilience : un merveilleux malheur

Dans l’ouvrage Un merveilleux malheur, l’auteur se base sur des études éthologiques pour montrer comment les êtres humains se construisent autour des vicissitudes de la vie.

Boris Cyrulnik, à travers son propre parcours de vie, marqué quand il était enfant par la déportation et le décès de ses parents, explique comment la résilience, capacité à rebondir après des blessures et des traumatismes, peut être cultivée chez chaque individu pour « renaître ».

Sa carrière en neuropsychiatrie et psychanalyse lui a permis de théoriser et vulgariser ce concept, marquant ainsi un grand pas en avant dans la compréhension de la psychologie humaine.

Un merveilleux malheur est un titre accessible, même pour les lecteurs ne maîtrisant pas le jargon psychiatrique et livre un regard nuancé sur les concepts de malheur et de bonheur. Une excellente introduction à la notion de résilience !

2) Les vertus de l’échec de Charles Pépin

Vertus de l'échec

Les vertus de l’échec part du postulat que bien que l’échec ne soit pas vu d’un bon œil, il n’en reste pas moins indispensable pour gagner en expérience et se développer intellectuellement. 

S’appuyant sur l’expérience personnelle de figures emblématiques comme Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs ou encore J.K. Rowling, le philosophe français Charles Pépin montre comment ces individus ont appris à transformer leurs revers en réussite. 

Un essai qui dédramatise les défaites voire les normalise comme une étape indispensable d’une existence.

De quoi prendre conscience que celles-ci sont parfois le départ de quelque chose de plus grand. Les vertus de l’échec est un ouvrage inspirant et un bon guide pratique pour tout individu qui vise à devenir plus résilient.

3) Option B de Sheryl Sandberg

Couverture du livre option B

Option B n’est pas tant un essai sur la résilience qu’un témoignage authentique et poignant d’une femme d’affaires qui, du jour au lendemain, doit gérer seule sa famille avec deux enfants à charge, en plus de ses responsabilités professionnelles.

C’est la situation dans laquelle s’est trouvée Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook et diplômée de l’université de Harvard, après le décès brutal de son mari. Elle a dû affronter le chagrin, le regard des autres et surtout puiser en elle-même pour rebondir.

Agrémenté des conseils d’Adam Grant, spécialiste de la psychologie du travail, Option B, à travers le portrait de personnes aux profils divers ayant tous, un jour ou l’autre, dû surmonter l’insurmontable, démontre que chaque femme et chaque homme possèdent les ressources nécessaires pour faire face à l’adversité.

4) Kintsugi – L’art de la résilience de Céline Santini

Couverture du livre Kintsugi l'art de la résilience

Récompensé par le prix de la Résilience Professionnelle, Kintsugi – L’art de la résilience établit un parallèle entre la capacité humaine à surmonter les obstacles et le Kintsugi, un art japonais qui consiste à réparer des porcelaines ou des céramiques brisées en les embellissant avec de la laque saupoudrée de poudre d’or.

Cette métaphore de la résilience est particulièrement pertinente étant donné que le Kintsugi requiert une grande minutie et patience. 

À mi-chemin entre un livre de développement personnel et un livre d’art thérapie, le titre de Céline Santini invite chaque lecteur à se livrer à une introspection profonde pour découvrir son soi intérieur, surmonter ses souffrances et guérir ses blessures. 

S’il ne plaira certainement pas à ceux qui cherchent plutôt un livre sur les sciences sociales que de faire leur propre thérapie, il reste un outil de choix pour retrouver la paix intérieure.

5) L’obstacle est le chemin : De l’art éternel de transformer les épreuves en victoires de Ryan Holiday

Couverture du livre l'obstacle est le chemin

Ayant rencontré un succès international – plus de 300 000 exemplaires vendus et une traduction dans plus d’une dizaine de langues – L’obstacle est le chemin brosse le portrait des grands de ce monde mis à l’épreuve, par la maladie, le décès d’un proche, la faillite personnelle ou tout simplement par une succession d’échecs. Des obstacles qui plutôt que d’éteindre leur esprit ont au contraire nourri leur feu intérieur. Ceci en appliquant parfois sans le savoir les principes du stoïcisme. 

Loin de s’inscrire dans la collection de livres de développement personnel bourrés de lieux communs ou de philosophie de comptoir qui pullulent sur les étals des librairies, L’obstacle est le chemin remet au goût du jour les fondements d’une sagesse ancienne en proposant une méthode simple en trois axes : percevoir, agir, vouloir pour outrepasser les coups durs et en sortir grandi.

Recevez chaque mois :

✔️ Des interviews exclusives d’auteurs 🎙️,

✔️ Une sélection de livres à lire 📚,

✔️ … et bien plus encore !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
50 avis