Dernière modification le 11 février 2024 par La Compagnie Littéraire

En matière d’écriture de livres, il y a deux écoles : la première qui ne jure que par le stylo et la feuille de papier, et la seconde très attachée aux outils numériques. Mais voilà, tous les auteurs ne sont pas d’experts en informatique et il n’est pas toujours évident de savoir quel logiciel choisir. Si certains se limitent à des fonctionnalités basiques comme le traitement de textes, d’autres sont de véritables solutions complètes d’aide à l’écriture.

Voici les meilleurs logiciels à utiliser pour écrire un livre.

Les logiciels de traitement de texte

Les logiciels de traitement de texte constituent une base solide pour écrire un livre sur un ordinateur. Ils permettent notamment :

  • de saisir du texte,
  • de structurer un document par chapitre et sous-chapitre,
  • de mettre en forme des citations,
  • de créer des notes de bas de page
  • d’ajouter des images.

Le plus connu reste Microsoft Word et son équivalent sous Mac OS : Pages. Et ils ne lésinent pas sur les fonctionnalités. Avec un logiciel de traitement de texte, il est possible de comparer deux fichiers, d’effectuer des corrections orthotypographiques rudimentaires et d’exporter son livre au format .pdf afin de le partager avec des tiers.

Si Word est un logiciel d’écriture payant – environ 10 € par mois avec l’abonnement Office 365 –, il existe bon nombre de logiciels open source comme Open Office ou encore LibreOffice dont les fonctionnalités sont sensiblement similaires.

Il est également possible d’utiliser des logiciels de traitement de texte en ligne comme Google Docs qui présente l’avantage de rendre accessible un fichier où que vous soyez. 

Si les éditeurs de texte restent incontournables, ils sont également limités dès lors que vous écrivez votre livre dans le désordre où si vous nécessitez une réelle assistance à la rédaction.

Les éditeurs de texte alternatifs

Avant de passer aux autres types de logiciels, prenons un instant pour nous intéresser aux logiciels alternatifs de traitement de texte. À la différence des pontes du secteur, ceux-ci sont pour la plupart minimalistes et ont souvent en commun une fonctionnalité unique : celle de permettre de taper du texte au kilomètre

Lire aussi  Comment protéger son manuscrit contre le plagiat avant l'édition ?

Vous vous demandez certainement en quoi ils sont si intéressants ? Eh bien, la réponse est simple. Écrire un livre demande de la concentration, de la tranquillité d’esprit et une bonne disposition mentale. Or, devant son écran, il n’est pas toujours évident de rester focus… sans compter que la complexité des menus des logiciels standards est parfois plus une perte de temps qu’autre chose. Et puis, il y a la procrastination… C’est pourquoi ces logiciels peuvent devenir très rapidement le meilleur ami de l’écrivain ! 

Voici quelques exemples d’éditeurs de textes minimalistes : 

  • Q10 : un éditeur de texte minimaliste qui permet de définir une durée pour sa session d’écriture puis de taper son livre en plein écran. Outre le texte, les seules informations qui figurent sur votre fenêtre sont le nombre de mots et le nombre de pages. 
  • FocusWriter : même principe. Vous pouvez configurer une minuterie pour le temps dédié à l’écriture et vous concentrer sur le reste. Le fond de la fenêtre est personnalisable et il est également possible de définir des objectifs quotidiens… ou même d’ajouter le son d’une machine à écrire pour plus d’immersion.
  • Writemonkey : un très bon logiciel pour gagner en productivité sans aucune distraction. Il ne souligne même pas les mots mal orthographiés, et c’est tant mieux !

Les logiciels d’aide à l’écriture

Passons maintenant en revue des logiciels un peu plus avancés particulièrement adaptés aux auteurs désireux de se lancer dans l’écriture d’un roman. Écrire un roman demande d’avoir une vue complète des personnages, de leur localisation géographique, de leur arbre généalogique ou encore des traits de leur caractère. Des informations difficilement concaténables avec un simple logiciel de texte. 

Qui plus est, il est assez courant pour un auteur de concevoir son roman de manière décousue ou encore de vouloir déplacer des chapitres. Pour cette raison, les logiciels d’écriture sont très utiles. Ils vont bien plus loin que les éditeurs de texte et permettent de créer des fiches de personnage, des schémas, d’importer du contenu externe ou de la documentation. 

Lire aussi  Écrire un dialogue : 7 erreurs à ne surtout pas commettre

Aussi, il n’est pas rare que des auteurs s’illustrant dans un genre littéraire didactique utilisent ce type de logiciels. 

Voici les logiciels d’aide à l’écriture les plus populaires : 

  • Scrivener. Logiciel favori des auteurs à succès, des scénaristes, des journalistes et même des scientifiques, Scrivener est clairement une référence en matière d’aide à l’écriture. Il permet d’écrire sans distraction, de structurer ses chapitres, mais aussi d’importer des fichiers externes : des tableaux, des schémas, des photos, des plans, des articles pour travailler sur son projet de livre. Il est aussi utile pour l’orthographe et le style puisqu’il intègre un dictionnaire ce qui permet de peaufiner son texte avant l’envoi à un éditeur. Si Scrivener est un logiciel payant, vous pouvez profiter de l’offre gratuite d’essai de 30 jours avant de vous engager.
  • oStorybook est aussi un logiciel d’aide à l’écriture, open source et entièrement gratuit. Il dispose d’un mode dactylo et reprend les principales fonctionnalités de Scrivener. En revanche, son interface est loin d’être moderne et sa prise en main est aussi moins fluide. 
  • Scribbook. Si Scribbook n’est pas à proprement parler un logiciel – c’est une plateforme en ligne –, il a le mérite d’être assez complet tout en mettant l’accent sur des analyses qualitative et quantitative d’un texte. Il propose aussi la création de fiches de personnages et intègre des outils comme un portfolio documentaire afin de sourcer en quelques clics votre livre. l’abonnement coûte un peu plus de 5 € par mois, et c’est raisonnable compte tenu des fonctionnalités existantes et à venir !

Les logiciels de correction

Il existe également un autre type de logiciels utile aux auteurs désireux de se lancer dans l’écriture d’un livre : les logiciels de correction. Ces logiciels comprennent généralement un dictionnaire, un correcteur orthotypographique et une fonctionnalité d’aide à l’écriture centrée sur le style. 

En tant qu’écrivain, il n’est pas toujours évident d’être critique vis-à-vis de son propre style et des lourdeurs ou des maladresses peuvent vite arriver. En ce sens, ces logiciels sont assez incontournables. 

Cependant, il faut noter qu’ils ne se substituent ni au travail d’un correcteur, ni à celui d’une maison d’édition. D’une part, il faut savoir les utiliser – et bien – et d’autre part, ils demeurent très rudimentaires par rapport au travail d’un professionnel. En bref, ils ne vont pas vous permettre d’écrire un tapuscrit sans aucune faute.

Lire aussi  5 points clefs pour réussir sa séance de dédicace

Voici quelques exemples de logiciels de correction : 

  • Le Robert Correcteur : il corrige l’orthographe, la typographie, la grammaire de vos textes tout en veillant à améliorer votre style. Il détecte la plupart des répétitions, des pléonasmes, les paronymes et homophones, etc. Son principal avantage ? Il est à la fois compatible avec la plupart des traitements de textes, mais aussi avec les logiciels d’aide à l’écriture.
  • Prolexis : est aussi un logiciel de correction qui prend en charge de nombreuses langues. Malgré un coût assez élevé, il reste ergonomique et efficace pour l’usage que l’on en fait. Il fonctionne avec les éditeurs de textes et les logiciels de mise en page. 
  • Antidote : similaire aux deux premiers, c’est un outil assez complet, en particulier pour la stylistique et dispose d’une version web qui permet une prise en charge des logiciels en ligne.

Les logiciels c’est bien, l’œil humain c’est mieux

Pour conclure cet article, gardez à l’esprit que ces outils constituent une aide et ne sont pas conçus pour écrire un livre à votre place. Si c’est ce type d’outil que vous cherchez, intéressez-vous à l’intelligence artificielle, en particulier à chat GPT ou mandatez les services d’un prête-plume.

Les logiciels que nous avons cités sont plutôt efficaces pour vous épauler dans la structure de votre texte, pour vous assister dans la cohérence dans vos écrits et les organiser, mais ne remplacent en rien ni votre inspiration ni le talent de votre plume ni non plus le travail fait par un éditeur. 

Recevez chaque mois :

✔️ Des interviews exclusives d’auteurs 🎙️,

✔️ Une sélection de livres à lire 📚,

✔️ … et bien plus encore !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifié indépendamment
50 avis