Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

MA RENCONTRE AVEC LA CALLIGRAPHIE Calligraphies chinoises Catherine Meylan

Éty­mologique­ment, la cal­ligra­phie est l’art de bien for­mer les car­ac­tères d’écri­t­ure man­u­scrite. Élevée au rang d’art majeur en Chine, la cal­ligra­phie est le fonde­ment de l’art chi­nois au sens mod­erne du terme, la beauté visuelle des idéo­grammes, la tech­nique sur laque­lle elle s’ap­puie et les enjeux plas­tiques qui y sont liés incar­nent l’ensem­ble des pré­ceptes méta­physiques de la cul­ture chinoise.

Cather­ine Mey­lan, a réal­isé pour l’ou­vrage de Vin­cent Blénet, Cieux FM, quelques cal­ligra­phies afin d’il­lus­tr­er son ouvrage.

  
cieux fm
Cou­ver­ture de l’ou­vrage Cieux FM — Vin­cent Blénet, à paraître en décem­bre 2016.

Grâce à un ami j’ai fait la con­nais­sance il y a 13 ans à Genève de mon pro­fesseur de Cal­ligra­phie Wang Fei.

Quelle ren­con­tre décisive… 

C’est à 52 ans après avoir pra­tiqué, la danse clas­sique, la musique, la pho­to d’art et l’aquarelle que j’ai trou­vé la forme d’ex­pres­sion que j’avais tant cher­chée… Elle cor­re­spond totale­ment à mon désir pro­fond de reli­er Art, Spir­i­tu­al­ité et Philosophie.

J’ai retrou­vé dans la cal­ligra­phie la belle pos­ture de la danse, les appuis des points et les lev­és de pinceau comme des pas de danse, le rythme de la musique avec aus­si ses temps de res­pi­ra­tion et de pause, ses silences…et de la pho­to, le sens du cadrage, l’équili­bre des pleins et des vides, et l’orches­tra­tion du poème mis sur papi­er

calligraphies chinoises catherine meylan La cal­ligra­phie est aus­si le véhicule artis­tique d’une pen­sée, l’ap­pro­fondisse­ment d’une philoso­phie tan­tôt boud­dhiste, taoïste ou zen, ou éton­nam­ment les trois philoso­phies dans un seul poème. 

Porte ouverte sur des mil­lé­naires de tra­di­tion ou la Nature humaine et l’amour de la Nature sont si fine­ment ciselés, étudiés et exprimés. Quelle con­nais­sance pro­fonde de l’une et de l’autre et de leur rela­tion intime.

Il y a dans la cal­ligra­phie un sens inné de la Relation.

Tout est relation.

L’homme, son esprit, son corps, son âme, le pinceau, le papi­er et l’en­cre intime­ment liés, si l’on veut que l’écri­t­ure soit Vie.

Rela­tion entre les car­ac­tères : on ne finit pas un car­ac­tère sans trac­er un chemin invis­i­ble vers le prochain.

Rela­tion dans l’e­space : les traits, les points, l’e­space entre les traits et leur direc­tion sont en har­monie totale. Enfin tout est Art, Res­pi­ra­tion, Vie, Unité.

Le 27 sep­tem­bre 2014 j’ai reçu à Genève le deux­ième prix au con­cours nation­al suisse avec beau­coup de joie et le 28 sep­tem­bre 2016 j’ai reçu le pre­mier prix nation­al suisse de cal­ligra­phie chinoise.

 

Restons en contact !

Découvrir aussi  Décès de l'auteur Marcel Séguier : Marcello nous te souhaitons un bon voyage...

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] à une inter­view et un por­trait, lorsque je suis allé la voir à Genève. Nous avons trou­vé les phras­es cal­ligraphiées en con­cer­ta­tion. Nous en avons inven­té trois spé­ciale­ment pour le livre. Nous en avons adapté […]

trackback

[…] ► En savoir plus à pro­pos des cal­ligra­phies chi­nois­es de Cather­ine Meylan […]

Vérifié indépendamment
44 avis