Maison d'édition Paris : La Compagnie Littéraire 11-13 rue Vernier 75017 Paris

01 86 95 24 73 du lundi au vendredi de 10h à 18h

Tout préjugé rassure et crée des repères (…) » et au temps de Stendhal, période marquée par des bouleversements politiques et sociaux d’importance, le besoin s’en fait intensément sentir : préjugé social – rappel des préjugés nobiliaires d’avant la Révolution – ou préjugé racial, dont le « préjugé de couleur ».
« Temporum Culpa… (Le Préjugé au temps de Stendhal) » est le second volet d’un ensemble intitulé Pauca intelligenti (Peu de paroles suffisent à qui sait comprendre). Avec cet ouvrage, Anna Jasinska poursuit sa démonstration, toujours à partir des textes de Stendhal, écrivain influent s’il en est au XIXème siècle, mais aussi en nous faisant nous arrêter sur d’autres auteurs dont les voix avaient du mal à se faire entendre à l’époque : l’Abbé Grégoire, Benjamin Constant, Fabre d’Olivet, Destutt de Tracy…
Pourquoi une telle recherche de la part de l’auteur, peut-on se demander ?
Parce que, selon Anna Jasinska, « les préjugés du Temps de Stendhal (…) nous renvoient aux préjugés de notre temps (…) » et qu’il est nécessaire de réveiller les consciences. Si les préjugés échappent à l’emprise du Temps, ce n’est en effet pas une raison pour ne pas les combattre. Alors ? Souci de vérité ? D’égalité ? De justice ? Sans doute, oui, mais aussi de progrès dans la société des Hommes.
Ce livre fait preuve d’une solide richesse documentaire et d’une grande pertinence de réflexion.
« Mais ne nous y trompons pas. La raison est une déité sévère ; dès qu’on prétend la servir en prêchant une erreur, la toute-puissante raison cesse ses effets bienfaisants, et la civilisation s’arrête ».
(Stendhal : D’un nouveau complot contre les industriels.)
Anna Jasinska a soutenu une thèse sur l’oeuvre de Stendhal à l’université de Grenoble. Elle poursuit actuellement à Paris des recherches sur les cultures africaines.

Commentaires

Commentaires

Poids 0.4 kg

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Temporum culpa (Le « préjugé » au temps de Stendhal ») – Anna Jasinska”


%d blogueurs aiment cette page :