Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

1) Primo Levi – Si c’est un Homme

primo-levi

primo-levi

Pre­mier livre de ce top 5 « Si c’est un Homme », livre écrit par Pri­mo Levi, un ital­ien résis­tant qui s’est déclaré en tant que juif pour échap­per à la mort.

Déporté à Auschwitz dans le camp du Lager à la Buna, il survit plus d’un an aux con­di­tions effroy­ables du plus grand camp de con­cen­tra­tion nazi où il assiste avec impuis­sance à la ter­ri­ble dégénéres­cence de la men­tal­ité humaine.

Son témoignage est l’un des plus pré­cis et l’un des plus boulever­sants que l’on puisse trou­ver sur l’histoire des camps.

2) Jorge Semprun – L’écriture ou la vie

jorge-semprun

ecriture-ou-la-vie

Le suiv­ant est l’autobiographie de Jorge Sem­prun, qui devien­dra mem­bre d’un réseau de résis­tance à la suite de son entrée au camp de Buchenwald.

Une fois libéré, il ten­tera durant quinze années de se débar­rass­er du sou­venir de cette péri­ode inhu­maine avec l’aide d’une femme et par l’écriture.

Il écrira sur la mort qu’il avait tant côtoyée, comme pour l’oublier dans les pages d’un livre. Sans succès.

3) Rudolph Brazda – Itinéraire d’un triangle rose

rudolph-brazda

itineraire-d-un-triangle-rose

Cette fois-ci, nous vous emmenons à la décou­verte des camps de con­cen­tra­tion nazis avec un point de vue dif­férent. Le point de vue d’un tri­an­gle rose. Le dernier sur­vivant d’entre eux.

Lire aussi  Top 10 des meilleurs recueils de poèmes de tous les temps

Rudolph Braz­da étant à un âge avancé, il décide de se con­fi­er sur son par­cours et sur ce qu’a été la vie d’un homme homo­sex­uel dans un camp.

Il nous rap­pelle que l’idéologie nazie et ses exé­cu­tants n’ont pas seule­ment touché les per­son­nes de con­fes­sion juive, mais aus­si les opposants au régime, les résis­tants, les Tzi­ganes, les homo­sex­uels, les Bri­tan­niques et tous ceux qui étaient con­sid­érés comme enne­mis du Reich.

4) Ida Grinspan – J’ai pas pleuré

ida-grinspan


Ida a quinze ans lorsqu’elle décou­vre l’enfer du camp Auschwitz.

Atteinte du typhus, elle est sauvée par une infir­mière polon­aise et survit dix-sept mois au camp avant d’être libérée.

De retour à la civil­i­sa­tion, son unique désir est sim­ple : revoir celle qui lui a évité le pire.

Mais lorsqu’enfin, elle retrou­ve sa trace, il est trop tard. Plongée dans le coma et affaib­lie par la vie, sa sauveuse ne la recon­naît pas.

Elle con­fie donc son témoignage à Bertrand Poirot-Delpech, qui écrira avec justesse et sen­si­bil­ité ce que l’émotion et l’humilité l’empêcheront de le faire.

5) Imre Kertész – Être sans destin

imre-kertesz

etre-sans-destin

Ce livre, mar­que la fin du top 5 de notre mai­son d’édi­tion, mais sûre­ment pas celle des témoignages ou fic­tions sur le sujet qui restent très nom­breux. C’est l’histoire de Imre Kertész, que l’étoile jaune imposée par Hitler a trans­for­mé en proie. Si, au début de son périple au camp d’Auschwitz, il ne perçoit pas tout de suite le dan­ger car, à quinze ans, on décou­vre la vie, le jeune homme va déchanter de fil en aigu­ille et réalis­er l’enfer qu’il se refu­sait à voir.

Lire aussi  Top 5 des livres pour enfants

J’espère que cet arti­cle vous aura été utile autant que j’ai eu de plaisir à l’écrire. À bien­tôt pour de nou­veaux arti­cles qui par­lent de livres sur le site des édi­tions la Com­pag­nie Littéraire.

Et joyeuses fêtes !!

Un arti­cle signé F. B.

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
41 avis