Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

La Com­pag­nie Lit­téraire : Lin­da Mar­tinez, après deux recueils de poèmes inti­t­ulés « Une source de bon­heur » pub­lié en 2012 et « Mes rêves de bon­heur » paru en 2015, vous êtes de retour aujour­d’hui en 2018 dans notre mai­son d’édi­tion avec votre nou­veau roman, « Envoû­tante Anaïs ». Déjà six ans d’aven­tures aux édi­tions la Com­pag­nie Lit­téraire ! Nous sommes ravis de pré­par­er actuelle­ment l’édi­tion et la sor­tie de votre nou­veau livre « Envoû­tante Anaïs » dont la sor­tie est prévue pour la fin juin 2018. Celui-ci mar­que d’ailleurs un tour­nant dans votre car­rière d’écrivaine, puisque ce nou­veau roman vient suc­céder à dif­férents recueils de poèmes. Pou­vez-vous nous par­ler des raisons ayant motivé cette nou­velle approche d’écriture ?

Lin­da Mar­tinez : Les per­son­nes qui ont acheté mes deux recueils de poésies ont été char­mées par la douceur des textes. Cer­tains lecteurs admi­rat­ifs de mes idées et de mon imag­i­na­tion m’ont demandé : pourquoi n’écririez-vous pas un roman ?

Le roman est un genre lit­téraire que je n’avais jamais essayé. Je me suis lancée et lorsque le sujet a été choisi, toutes les idées sont venues naturelle­ment. J’ai fait lire les pre­mières pages à ma fille, qui a trou­vé l’histoire pas­sion­nante. J’ai donc continué.

CL : Votre plume con­serve d’ailleurs un élan poé­tique, tant dans la descrip­tion de vos per­son­nages, que dans la descrip­tion du Loiret dans lequel se déroule l’in­trigue. Ce qui nous mar­que rapi­de­ment, c’est cette atmo­sphère bucol­ique et rurale très affir­mée, qui se dégage de la lec­ture : une jeune femme ravis­sante aux cheveux mag­nifiques va de ren­con­tre en ren­con­tre à Mon­tar­gis, aus­si con­nu sous l’ap­pel­la­tion “la Venise du Gâti­nais”. Les maisons sont entretenues, les jardins lux­u­ri­ants et les fleurs, mignonnes ! Com­ment puisez-vous cette inspiration ?

Lire aussi  Bernard Rathaux, l'un des auteurs les plus prolifiques de la Compagnie Littéraire

LM : J’aime beau­coup la nature et les animaux.

Que ce soit à Mon­tar­gis, Châlette-sur-Loing ou Cepoy, dans un milieu calme et fleuri, les idées survi­en­nent tout de suite.

Je me promène à pied ou à vélo au bord des étangs, j’observe la nature et je prends les fleurs en pho­to. Le matin de bonne heure, lorsqu’il n’y a per­son­ne, c’est idéal pour pho­togra­phi­er les cane­tons et les oisons au print­emps. La nature favorise l’esprit créatif.

Venise-du-Gatinais
Mon­tar­gis, la Venise du Gâti­nais, le lieu où l’En­voutante Anaïs va faire sa pre­mière rencontre

CL : Com­ment est née l’idée du per­son­nage prin­ci­pal, Anaïs ? Sans trop en dévoil­er à vos futurs lecteurs, le per­son­nage d’Anaïs sur­prend et dévoile rapi­de­ment un jeu bien plus com­plexe que les apparences ne pour­raient en laiss­er croire. Peut-être avez-vous déjà ren­con­tré un per­son­nage similaire !

LM : J’ai effec­tive­ment con­nu une femme qui procé­dait de cette manière avec les hommes. Elle n’était attirée que par l’argent et tout ce qui bril­lait. Les hommes fai­saient leur pos­si­ble pour la ren­dre heureuse, mais elle les volait. C’était une prof­i­teuse qui voulait vivre dans le luxe sans faire d’effort.

CL : À quel type de lecteur con­seillez-vous votre nou­veau roman et par cet inter­mé­di­aire, quel est le mes­sage que vous souhaitez leur transmettre ?

LM : Je le con­seille à tous ceux qui ont acheté mes deux livres de poésie et qui atten­dent mon roman avec impa­tience. Je le con­seille égale­ment à ceux qui souhait­ent me con­naître, décou­vrir mon style d’écriture et pass­er un bon moment de lec­ture avec cette his­toire, qui leur révélera, en plus des per­son­nages attachants et de l’héroïne envoû­tante, des lieux agréables du Loiret.

Lire aussi  Jean Philippe Thénoz livre une rétrospective de son voyage au Liban dans ses "Chroniques libanaises"

Le mes­sage que je souhaite leur trans­met­tre est de rester sur leurs gardes lorsqu’ils fer­ont des ren­con­tres, car les choses ne sont pas tou­jours ce qu’elles paraissent.

Lin­da Mar­tinez — La République 26/11/2012

CL : Avez-vous une musique, un album ou un com­pos­i­teur fétiche vous ayant accom­pa­g­née dans l’écri­t­ure de ce roman ?

LM : Il n’y a pas eu de musique, d’album ou de com­pos­i­teur m’ayant accom­pa­g­née. En effet, durant cette péri­ode d’écriture il fal­lait que je sois isolée, au calme pour dévelop­per mes idées.

CL : Et un auteur favori vous ayant don­né l’en­vie d’écrire ?

LM : Aucun auteur ne m’a don­né l’envie d’écrire. C’est une pas­sion que j’ai eue seule à 14 ans, lorsque j’ai com­mencé à écrire mes pre­mières poésies.

La sortie du roman Envoûtant Anaïs est prévue pour fin juin 2018

CL : Nous sommes con­scients de la patience et des ressources néces­saires à l’idée de clô­tur­er l’écri­t­ure d’un roman. La sor­tie prochaine de « Envoû­tante Anaïs » vien­dra con­cré­tis­er bien­tôt votre tra­vail. Que représente pour vous cette sortie ?

LM : La sor­tie de mon roman « Envoû­tante Anaïs » est une vic­toire. Je suis très heureuse de cette réussite.

CL : Si Anaïs devait être une couleur, une plante, un ani­mal, un fruit et un adjec­tif, lesquels choisiriez-vous pour la car­ac­téris­er aux yeux de vos futurs lecteurs ?

LM : Si Anaïs était :

  • Une couleur : le rouge, fasci­nant et ambigu.
  • Une plante : une plante car­ni­vore qui attire et cap­ture ses proies.
  • Un ani­mal : une pie voleuse, qui repère les objets bril­lants pour les emmen­er dans son nid.
  • Un fruit : le cit­ron qui révèle une cer­taine acidité.
  • Un adjec­tif : profiteuse.

CL : Grand mer­ci pour cet échange, nous vous lais­sons le tra­di­tion­nel mot de la fin ! Quel mes­sage, souhaitez-vous pass­er à votre lec­torat présent et futur sur votre nou­veau roman ?

Lire aussi  Patrick Haizet, un grand passionné d'histoire

LM : Je me suis investie : avec pas­sion dans l’écriture de mon roman et j’ai ressen­ti les émo­tions des per­son­nages très attachants et cap­ti­vants, mais atten­tion : ne vous fiez pas aux apparences !

Com­man­der les livres de Lin­da Martinez

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
41 avis