Dernière mod­i­fi­ca­tion le 5 novem­bre 2022 par La Com­pag­nie Littéraire

Nous remer­cions Monique Rault d’avoir accep­té de répon­dre à nos questions.

Fantaisie derrière la statueLa Com­pag­nie Lit­téraire : Depuis com­bi­en de temps écrivez-vous ?

Monique Rault : J’ai tou­jours aimé écrire, depuis mes pre­mières années à l’é­cole. Pour ce qui est d’écrire “un vrai livre”, c’é­tait il y a un peu plus de quinze ans, à la suite de cir­con­stances bien pré­cis­es dont je vais vous par­ler dans la ques­tion suivante.

CL : Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?

MR : Ce qui m’a poussée à écrire à l’époque, c’est la céré­monie de fer­me­ture de l’in­sti­tu­tion au sein de laque­lle j’avais fait mes études jusqu’au bac­calau­réat, insti­tu­tion où j’avais passé mon enfance et où mes par­ents demeu­raient à cause du tra­vail de mon père. Ce jour-là, quelque chose s’est imposé à moi : de retour à la mai­son en fin de journée je me suis mise à écrire le pre­mier chapitre de mon pre­mier “vrai livre” : Fan­taisie der­rière la stat­ue. Je le sen­tais comme un besoin, un devoir aus­si, un hom­mage à ren­dre à mes par­ents et à mon enfance.

CL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

MR : Je crois que ce sont les sou­venirs per­son­nels, les per­son­nes que j’aime ou que j’ai aimées, les voy­ages aus­si, mais je trans­forme les histoires…

CL : Vous arrive-t-il de man­quer d’inspiration (si oui que faites-vous pour la retrouver ?)

MR : Oui, d’ailleurs je n’ai pas écrit beau­coup… Manque de temps peut-être mais ce n’est pas for­cé­ment une rai­son. Je crois plutôt que je ne cherche pas trop à me retrou­ver face à moi-même avec l’écri­t­ure … Mais je laisse les choses venir.

Lire aussi  Alain Aimmeur publie une belle histoire du terroir provençal

CL : Quels sont vos pro­jets d’écriture (court, moyen, long terme) ?

MR : Pour l’in­stant rien ne s’im­pose à moi mais mon imag­i­na­tion et mes rêves me dictent des pas­sages que je note de façon libre.

CL : Quelle place a l’écriture dans votre vie, qu’est-ce qu’elle vous apporte ?

MR : J’ai envie de fix­er l’in­stant, comme avec une pho­to, mais cela ne fonc­tionne pas à tous les coups. J’aime bien utilis­er les mots.

CL : Quels sont vos mots préférés ?

MR : Soleil, caresse du vent, bleu indi­go du ciel… étrangeté, transformation.

CL : Quelle est votre cita­tion préférée ?

MR : “Le par­don libère l’âme” (Nel­son Mandela).

CL : Quel est votre livre préféré (édité par vos soins) ?

MR : L’été de la Lune orange (édité par mes soins).

Oth­el­lo pour ce qui est de Shakespeare.

CL : Quels sont vos auteurs préférés ?

MR :Shake­speare, Stend­hal, Tra­cy Cheva­lier. Et puis il y en a sûre­ment d’autres, en fonc­tion des moments.

CL : Qu’est ce qui est le plus dif­fi­cile dans le proces­sus de créa­tion de l’ouvrage ?

MR : Pour le pre­mier ouvrage, je n’ai rien trou­vé de dif­fi­cile, je l’ai écrit comme une évi­dence en moins de cinq semaines. Par con­tre l’his­toire que j’avais com­mencée a pris une tour­nure dif­férente de ce que je prévoy­ais… Comme si cette his­toire était déjà là, en par­al­lèle de ma vie réelle. C’é­tait une décou­verte chaque jour. Je m’amusais.

Par con­tre pour le suiv­ant, deux ou trois ans plus tard, c’é­tait plus dif­fi­cile, moins spon­tané, l’ex­er­ci­ce m’a sem­blé par­fois très “car­céral”; C’est un aspect qui ne m’est pas agréable.

CL : Quelle impor­tance a le titre d’un ouvrage/ qu’est ce qui fait un bon ou un mau­vais titre ?

Lire aussi  Le bus de la savane, un troisième ouvrage jeunesse pour Bernard Fetter

MR : Le fait qu’il par­le à l’imag­i­na­tion. Le fait qu’il fasse rêver ou qu’il véhicule quelque chose de fort. Et de plus, je crois que c’est très impor­tant qu’il ait “une jolie musique” (les mêmes mots ne dis­ent pas la même chose en fonc­tion de leur assemblage).

CL : Qu’est ce que pour vous un bon livre ?

MR : Pour moi un bon livre c’est un livre que j’aime, qui me réc­on­cilie avec la vie quand elle est plus dif­fi­cile, un livre que je regrette de ter­min­er, comme un ami qu’on ne veut pas quitter.

CL : Que pensez-vous du lien éditeur/auteur ?

MR : C’est un lien impor­tant, on se livre un peu (voire beau­coup) dans un livre, alors pour l’au­teur il y a quelque chose de l’or­dre de la recherche de “recon­nais­sance”. C’est un peu comme une rela­tion “au père” pour un enfant. Mais avant tout cela néces­site de la con­fi­ance de part et d’autre.

CL : Quels sont vos regrets dans votre car­rière d’écrivain ?

MR : Ne pas avoir écrit davan­tage, mais j’ai expliqué un peu plus haut pourquoi, c’est le côté soli­tude face à l’écri­t­ure qui ne me donne pas la moti­va­tion. Par con­tre, si un livre comme mon pre­mier roman se présen­tait à moi avec la même force, ce serait avec grand plaisir. Je ne dois pas être un “vrai écrivain”, c’est ce que je me dis.

CL : En résumé que pou­vez-vous dire de votre expéri­ence d’auteur ?

MR : Une expéri­ence que j’ai trou­vée géniale tout au long de l’aven­ture pour le pre­mier ouvrage, et très sat­is­faisante pour l’ego après la fini­tion de l’ou­vrage suiv­ant. On se sent un peu dif­férent, comme si on “lais­sait” ou on trans­met­tait quelque chose. C’est un peu naïf, mais cela fait du bien.

Lire aussi  Reynald Belgueul, un poète talentueux

CL : Quels con­seils prodigueriez-vous aux jeunes auteurs ?

MR : Si vous avez envie d’écrire, écrivez sans hésiter et sans avoir trop de doutes (les doutes vien­dront de toutes façons…) Et lisez, lisez beau­coup, de belles phras­es, elles vous accompagneront.

CL : Un dernier mot pour vos lecteurs ?

MR : J’ai lu et enten­du cette phrase que j’ai trou­vée mag­nifique : ” Elle m’aimait pour les dan­gers que j’avais tra­ver­sés et je l’aimais pour la sym­pa­thie qu’elle y avait prise”(Shakespeare, Oth­el­lo, adap­ta­tion ciné­matographique de Oliv­er Park­er) — Peut-être que, un jour, quelqu’un quelque part trou­vera une phrase que vous aurez écrite et qu’elle lui apportera le même sen­ti­ment de pléni­tude. C’est sans doute cela le tal­ent, alors con­tin­uez à écrire.

Monique Rault
Monique Rault

Com­man­der les livres de Monique Rault

Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir les actu­al­ités lit­téraires, des inter­views exclu­sives d’au­teurs et toutes les news autour des dernières sor­ties de livres !

Nous ne spam­mons pas ! Con­sul­tez notre poli­tique de con­fi­den­tial­ité pour plus d’informations.

Commentaires

Commentaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
41 avis