Dernière modification le 8 juin 2024 par La Compagnie Littéraire

L’essai (du latin exagium) est un genre littéraire prisé par de nombreux auteurs souhaitant exprimer leur subjectivité et exposer leurs idées sur des thématiques comme l’actualité, la politique, la religion ou encore l’histoire. Popularisé au XVIe siècle par Michel de Montaigne, il prend différentes formes au fil des siècles et devient au fur et à mesure un outil privilégié de réflexion personnelle ou de critique sociale. Comment écrire un essai littéraire ? Quels sont les principaux pièges à éviter ? Quelle structure adopter ? Comment développer sa pensée et ses arguments ? Voici quelques points que nous allons traiter dans cet article.

Qu’est-ce qu’un essai littéraire exactement ?

Il convient de ne pas confondre un essai littéraire avec une étude ou avec un traité. Une étude se veut « objective ». Elle est principalement axée sur la présentation ainsi que sur l’analyse de faits et de données.

Le traité lui cherche à couvrir de manière exhaustive un sujet et s’adresse plutôt à un public de connaisseurs.

Ces deux types d’ouvrages sont généralement volumineux en nombre de pages là où l’essai littéraire peut-être relativement concis.

Si la plupart des essayistes font le choix de traiter un sujet de manière polémique, d’autres préfèrent arborer un ton partisan.

Mais ce qu’il faut retenir de l’essai, c’est qu’il s’agit d’une œuvre qui reflète une opinion et dès lors qu’il s’agit de « personnel », il reste essentiel de se fixer quelques limites et les respecter…

La méthodologie pour écrire un essai littéraire

Recherche et documentation du sujet

À l’instar de tout projet d’écriture où l’écrivain se doit d’être crédible, un essai nécessite d’effectuer des recherches. Eh oui, quel que soit l’angle choisi, une documentation solide et des sources pertinentes vous aideront dans votre argumentation et à gagner l’attention du lecteur. Votre culture personnelle seule ne suffira pas. Selon le thème sur lequel votre essai porte, vous pouvez trouver des sources sur des outils comme Google Scholar, JSTOR, la plateforme Cairn ou dans d’autres ouvrages de référence.

De l’importance de formuler une thèse claire

Rappelons-le, un essai n’est pas une étude. Le sujet n’est donc pas traité dans son intégralité et le livre porte sur une idée de l’auteur. Une thèse claire est donc essentielle pour structurer votre texte et ouvrir la voie à votre argumentation. La thèse est l’argument principal que vous allez défendre tout au long de votre essai. Elle doit être spécifique, défendable – du moins selon certaines sources – et formulée de manière concise. N’avez-vous pas remarqué que tous les meilleurs essais peuvent être résumés en une phrase ou deux ? Certainement que si…

La structure d’un essai littéraire

Un bon essai est un essai bien structuré. Il peut suivre un plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse), un plan analytique (constat d’une situation, analyse des causes, des conséquences/solutions), un plan thématique ou un plan critique

Choisir une structure peut sembler un exercice difficile. En réalité c’est le thème de l’essai qui pousse souvent à en choisir une plutôt qu’une autre. D’ailleurs, le plan didactique est souvent boudé par les essayistes car trop associé à la dissertation. Mais il n’y a pas de règle, si ce n’est de structurer votre texte d’une manière qui vous mette à l’aise pour analyser, expliquer et convaincre !

Voici plus en détail des astuces clés pour réussir votre essai.

Une introduction claire et concise

  • L’accroche : il s’agit certainement de l’un des principaux facteurs pour la réussite de votre livre. Vous pouvez vous inspirer d’une citation, raconter une anecdote ou poser une question au lecteur.
  • La présentation du sujet : expliquez dans les grandes lignes ce dont vous allez parler, le contexte littéraire ou historique, les enjeux, etc.
  • La problématique : annoncez la question ou le problème central,
  • La thèse : explicitez l’argument principal que vous allez défendre.
  • Le plan : bien que facultatif, il permet de saisir rapidement le cheminement de votre réflexion.

Un développement structuré et cohérent

Le développement est le moteur de votre essai. Celui-ci doit être organisé en parties et sous-parties cohérentes, chacune traitant un aspect de votre thèse. Surtout, les arguments doivent aller crescendo afin d’inviter ceux qui vous lisent à partager votre chemin de réflexion. 

En règle générale, pensez à étayer votre raisonnement avec des sources solides (statistiques, faits historiques, citations) et à opter pour une formulation claire et limpide. Des paragraphes brefs, mais riches sur le fond seront plus appréciés qu’un inventaire aléatoire d’arguments. Des exemples et des cas concrets sont aussi un atout, surtout si vous vous lancez dans des explications complexes ou si vous traitez de sujets qui présentent un certain niveau de difficulté pour le commun des mortels.

Si votre objectif est d’offrir une base solide de connaissances à vos lecteurs, n’hésitez pas à intégrer des notes de bas de page et d’ajouter des éléments hors-texte (tableaux, schémas, illustrations). Soutenir une thèse peut également se faire avec brio en incorporant des visuels, pensez‑y ! Avec une bonne mise en page, vos arguments auront aussi plus de poids. Vous pouvez également, avec parcimonie, parler d’expérience personnelle sans toutefois tomber dans l’autobiographie.

Une conclusion manquante

  • Résumez vos principaux arguments : rappelez brièvement au lecteur vos arguments les plus convaincants et ceux que vous jugez incontrables.
  • Réaffirmez votre thèse : démontrez comment vos sources vous ont permis de constituer des preuves pour défendre votre thèse.
  • Invitez à une réflexion plus large : proposez des pistes de réflexion supplémentaires, posez des questions ouvertes, etc.

Les pièges à éviter

Si la structure d’un essai reste vitale, en tant qu’auteur, vous pouvez être vite tenté d’être porté par votre plume et tomber dans des pièges. Le premier et certainement pas des moindres est d’abuser du rapport à soi en particulier si vous avez opté pour une écriture à la première personne (« Je »). Dès lors qu’il s’agit d’exposer son point de vue, il peut être tentant de se perdre dans des digressions. Sans non plus vous imposer trop de retenue, gardez à l’esprit lors de la rédaction qu’il vous incombe de présenter une problématique et de la traiter, non pas raconter votre vie.

Il convient également d’utiliser un ton adapté. Exposer des arguments tel un professeur qui parle à son élève peut vite être rédhibitoire pour le lecteur. De même qu’un niveau de langue familier et totalement décorrélé du thème abordé. Ne tombez pas non plus dans de la fiction. 

Enfin, prenez votre temps, organisez vos idées, multipliez les feuilles de brouillon si besoin est, et remettez en question votre plan. Ne passez pas tout de suite au processus de rédaction. Avoir les idées claires est un indispensable avant d’espérer partager sa thèse au grand public… efficacement !

Les « finitions »

À l’instar de l’écriture de n’importe quel ouvrage, celle d’un essai doit être peaufinée. Vous allez certainement lire et relire votre texte, réorganiser les chapitres ou les paragraphes, alléger une phrase ou deux, ajouter ou supprimer une note de bas de page, faire quelques corrections orthographiques. Et vous avez raison ! Il s’agit d’une étape clé pour réussir votre essai.

Peut-être même que vous demanderez conseil à vos proches ou à des spécialistes de votre thématique voire que vous vous ferez aider. Cependant, ne vous faites pas trop influencer et ne cherchez pas à tout prix la validation de votre entourage, tant sur le fond que sur la forme.

Se lancer dans l’écriture d’un essai est un projet fabuleux si tant est que le projet reste le vôtre. Vous avez une thèse à défendre, vous la défendez avec vos propres arguments, de la manière que vous avez choisie et c’est cela qui fera de votre ouvrage un livre à forte valeur ajoutée dans le monde de la littérature ! Pas le reste !

Recevez chaque mois :

✔️ Des interviews exclusives d’auteurs 🎙️,

✔️ Une sélection de livres à lire 📚,

✔️ … et bien plus encore !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérifié indépendamment
50 avis