La poésie appartient à un registre littéraire très ancien, déjà pratiqué du temps de l'antiquité grecque et égyptienne. Injustement délaissée de nos jours pour des raisons principalement économiques, la poésie dispose pourtant d'un public fervent et passionné par les beaux mots. Ayant traversé des millénaires d'Histoire, elle était au départ pratiquée chez les Grecques dans les épopées, le textes lyriques et la dramaturgie. Elle a par la suite été représentée à travers divers courants littéraires au fil des siècles. Notamment avec le romantisme, le symbolisme ou dernièrement le surréalisme au XXe siècle.

Les inspirations de la poésie

Largement inspirés par la vie intérieure du poète, les poèmes sont souvent des voyages introspectifs et subjectifs. Inspirée classiquement par l'amour, le rêve, la mort, l'existentialisme, la spiritualité, ou encore la nature, la poésie est un ensemble complexe de thèmes basé sur des codes ayant su évoluer au cours des siècles. Au départ très codifiée dans l'approche de sa composition, la poésie autorise désormais tant les vers classiques que les verres libres. Aussi, les poèmes en prose ont la cote de nos jours. Cet univers lyrique est tant présent chez les grands classiques que chez nos contemporains, la poésie est un art vivant et accessible qui ne vous laissera pas indifférent.

Le théâtre classique en vers

Lointain cousin de la poésie, le théâtre en vers connaît aussi ses premières notes de noblesse dans l'antiquité grecque. S'il rencontre actuellement les mêmes difficultés que la poésie à séduire le grand public et les promoteurs, notamment depuis l'avènement du cinéma numérique, sa base d'adeptes et de spectateurs reste elle, extrêmement forte. Que ce soit pour ses grands noms comme Edmond Rostand, Pierre Corneille ou Molière, Jean Racine, ou ses nouveaux contemporains tels que Jean-Luc Marchand avec son adaptation de Drusilla, fille d’Agrippa Ier, le théâtre reste une valeur sûre en termes de divertissement, de culture en librairie ou sur les planches.