Qui sont ces auteurs qui ont marqué la Compagnie Littéraire?

 

L’éditeur travaille dans l’ombre et l’auteur dans la lumière. Chaque maison d’édition possède son histoire : cette histoire, ce sont les auteurs qui l’écrivent. Car que serait une maison d’édition sans ses auteurs et ouvrages phares ?

Découvrez les portraits de Marcel Séguier, Valérie Labasse-Herpin, Alain Raux, Bernard Fetter, José Valli, Vincent Blénet, Jean-Pierre van den Abeele.

Marcel Séguier (lire l’interview)

Marcel Séguier - Auteur

 

Premier portrait du jour : Marcel Séguier, Marcello pour les intimes, est un romancier et essayiste franco-suisse.

Fut un temps il publiait chez les grands : Fayard, Grasset, Flammarion.

Marcel Séguier aime jouer avec et sur les mots, comme il aime jouer avec ses personnages et les situations qu’il leur donne à vivre.

Ses univers sont toujours empreints de poésie et les titres de ses chapitres ainsi que de ses ouvrages sont souvent inspirés d’illustres personnages : Le vent les a ôtés, par exemple est un titre empreint au poème de Rutebeuf,

Le joueur de flûte a trahi, est inspiré de la chanson de Brassens. Ses ouvrages font souvent l’objet d’articles dans la Gazette de Montpellier.

Depuis quelques années, il publie ses romans à la Compagnie Littéraire et envoie toujours ses tapuscrits saisis à la machine à écrire. À l’ère du numérique, il est toujours agréable de faire un bond dans le temps.

Ancien typographe Marcel Séguier apporte toujours un soin particulier à ses textes.

Le vent les a ôtés, Terminus Infini, Sereno, Dans la vallée du Sennaar sont déjà parus. Pérégrinations et autres géographies outrancières est prévu pour avril 2016.

 


Valérie Labasse-Herpin (lire l’interview)

 

Quand Valérie Labasse-Herpin alias ValL n’écrit pas, elle crée : des compositions florales, des bijoux, des produits beautés.

Ses deux premiers ouvrages sont un témoignage de sa bipolarité. Vivre avec un trouble bipolaire peut être parfois vécu comme un enfer.

On se sent incompris, seul au monde. Mais à force de courage et de persévérance, Valérie a appris à dompter son mal.

Dans son ouvrage Le plus des affinités de ValL Bipolaire, l’auteur nous dévoile ses astuces pour combattre son mal, mais aussi ses périodes de rechutes. Sans jamais tomber dans le pathos, sa plume, empreinte d’une certaine oralité est un plaisir à déguster.

L’auteur permet à ses lecteurs de trouver, au moment de leur vie où ils en ont certainement le plus besoin, du réconfort. 

Son prochain ouvrage, un roman épistolaire : Les affinités d’antan est en cours d’écriture. Nous avons hâte de l’éditer !

Valérie Labasse-Herpin est certainement notre auteur la plus créative.

Quatre ouvrages ont déjà été publiés à la Compagnie Littéraire : ValL Bipolaire et plus si affinités, ValL Poétise, Les affinités gourmandes de ValL (un charmant recueil de poèmes illustrés de dessins de gâteaux) et Le plus des affinités de ValL Bipolaire qui est la suite du premier ouvrage.


Alain Raux (lire l’interview)

alain raux auteur

Alain Raux est un auteur du sud de la France qui a pour thème de prédilection la quête du Graal, l’ordre du Temple et tous les thèmes fascinants qui touchent aux mystères fondateurs de la culture occidentale.

Il a aussi rédigé l’article suivant : Le Graal, objet d’une mystification ?

En 2015, il a participé au concours de la Bibliothèque Nationale d’Angleterre qui avait lancé un défi aux internautes : il s’agissait de traduire l’inscription gravée sur l’épée découverte dans la rivière Witham.

Probablement perdue lors de la bataille de Lincoln, celle-ci interroge les chercheurs depuis 1825.

Il travaille actuellement sur le troisième tome du Chevalier au lion, sur la piste du fondateur de l’ordre du Temple.


Bernard Fetter (lire l’interview)

 

Bernard Fetter est sans aucun doute notre poète phare. S’il écrit depuis les années 80, il a décidé d’éditer ses recueils seulement à la suite de la disparition de son fils.

Auteur plutôt discret, c’est un poète qu’il faut absolument lire au moins une fois dans sa vie.

Ses mots sont dédiés aux femmes de sa vie : sa femme et sa fille.

Point de vers classiques, Bernard Fetter prend la plume avec son cœur et nous entraîne dans des épopées lyriques dont il n’est possible de revenir que subjugué.

Difficile de rester impassible, face à son écriture qui laisse transparaître un je-ne-sais-quoi, plus que touchant.

Il est l’auteur de Comme une cape de soie écarlate, Sur le sable et le vent, La pierre du seuil. Il a aussi participé à un ouvrage jeunesse Histoire de l’école de Bourdiguet. La suite est en préparation.

 


José Valli (lire l’interview)

José Valli est né en Camargue, à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Il a exercé plusieurs activités très différentes comme pilote de motos de course, docker sur le port de Marseille, homme politique local ou encore pilote de sous-marin à Bora Bora (un ouvrage est en cours d’écriture à ce sujet).

Heureux gagnant de plusieurs concours de nouvelles sur le cinéma, il a écrit un ouvrage sur le docteur Simon Colonna, dit le « médecin des pauvres », un personnage éminent de la ville de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Cet ouvrage a donné lieu à l’inauguration d’une rue Simon Colonna à Port-Saint-Louis. L’auteur participe également activement à l’association « Port Saint-Louis d’hier et d’aujourd’hui« . Un beau livre est en cours d’écriture sur la ville éponyme.

Son premier roman, L’Incroyable destinée du Venture of the Sea, un roman d’aventures qui prône l’inattendu, la prise de risque, les surprises du destin et les coups du sort, lui a permis de finir dans les premiers du concours des « Nouveaux Auteurs » en 2014.


Vincent Blénet (lire l’interview)

Inspiré par Anne Rice et Marilyn Manson, Vincent Blénet se soigne à travers l’écriture. L’auteur, qui revendique sa schizophrénie et le fait qu’il n’a même pas le brevet des collèges, s’est bâti un univers fantastique peuplé d’anges maudits.

Toutes ces années passées dans la tourmente ont été porteuses de créativité, et c’est à travers l’écriture et sa passion véritable du cinéma qu’il avance dans la vie lentement mais sûrement.

La plume de Vincent Blénet nous fait découvrir des textes empreints d’un humour florissant et caustique, où les protagonistes récurrents sont : Marylin Manson, Ozzy Osbourne, Mireille et les autres.

Soit on aime, soit on n’aime pas, mais une chose est certaine, il est impossible de rester coi face à une plume aussi versatile.

C’est par le biais de dialogues fictifs, tout aussi cinglants les uns que les autres que Vincent Blénet nous livre une critique de la société actuelle, décadente à souhait.

Si certains ne verront que dans sa prose une hargne insolente, d’autres, en revanche y saisiront une réflexion sincère et des plus pertinentes.


Jean-Pierre van den Abeele (lire l’interview)

Pour finir ces portraits des auteurs qui ont marqué la Compagnie Littéraire, voici Jean-Pierre van den Abeele, notre auteur phare belge. Eh oui, la Compagnie Littéraire n’édite pas seulement des auteurs français !

Le fringant presque nonagénaire belgeJean-Pierre van den Abeele s’étonne toujours d’être parvenu entier à cet âge, lui qui fut spéléologue et aventurier au Mexique, à Ibiza et ailleurs.

Co-fondateur du Spéléo Club de Belgique à la fin des années, il fut ensuite président de ce club pendant une bonne décennie.

Lors de l’accident de Marcel Loubens en 52, ce fut lui avec ses grandes jambes qui partit en courant vers la vallée jusqu’à Saint Engrâce pour prévenir les secours

Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la spéléologie, Jean-Pierre mène ensuite une vie dont le monde souterrain ne fut jamais très absent ou très éloigné.

Ayant échappé plusieurs fois à la mort, notamment lors d’expéditions spéléologiques, il écrit Une mort qui me va si Bien qui narre ses presque rencontres avec la faucheuse.

Après Comment et de quoi sont-ils morts, Une mort qui me va si bien et La Malédiction du Shaman, Jean-Pierre van den Abeele prépare actuellement son prochain ouvrage.


Voilà presque quinze ans que la Compagnie Littéraire publie chaque année de nouveaux auteurs, de nouveaux ouvrages.

Et chaque fois l’aventure demeure inoubliable.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire