L’auteur Vincent Blénet se livre à propos de son ouvrage Cieux FM.

L’auteur Vincent Blénet se livre à propos de son ouvrage Cieux FM

cieux fm
Cieux Fm

La Compagnie Littéraire : Vincent, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Vincent Blénet : Je m’appelle Vincent Blénet, je vais fêter mes 35 ans le 1er avril, ce n’est pas un canular…,et j’écris depuis l’âge de 15 ans.

Autodidacte, mon univers oscille entre poésie, philosophie à tendance gothique, ésotérisme humour trash et sarcasme rock&roll. Il m’arrive parfois d’écrire des textes autobiographiques pour évacuer ma souffrance, de manière assez violente.

Mon parcours personnel est chaotique, en ce sens que j’ai connu à l’adolescence l’enfermement psychiatrique.

CL : Qu’est-ce qui vous a inspiré le titre « Cieux Fm » ?

VB : J’étais, avant de commencer l’écriture de ce livre, avec mon ami prêtre Paul, qui est aussi l’auteur de la préface de mon dernier ouvrage. Et j’ai, comme une boutade dans notre discussion, sorti l’expression « Cieux FM ». ça l’a beaucoup amusé et j’ai décidé » de conserver ce titre qui a pris tout son sens par la suite.

CL : Comment s’est nouée votre collaboration avec Catherine Meylan ?

VB : Catherine est une amie qui compte beaucoup pour moi. Elle m’a invité chez elle en Suisse et m’a montré ses œuvres que j’ai aimées.

Je lui ai alors demandé si elle était partante pour inclure quelques unes de ses calligraphies, créées spécialement pour mon livre. L’idée étant d’illustrer sous forme de chapitre le parcours mental du narrateur.


► En savoir plus à propos des calligraphies chinoises de Catherine Meylan


CL : Pourquoi ce choix de calligraphies ?

VB : Pour collaborer avec elle, pour faire vivre son travail avec le mien. Parce que c’est beau et que c’est une autre ouverture sur un univers différent.

 

CL : Si vous deviez résumer votre œuvre en quelques mots, que diriez-vous ?

VB : Une plongée vertigineuse dans l’enfer de la vie et de l’absurdité des normes modernes.

Ma vision, assez critique et alarmiste, sous forme de dérision brutale, de la dérive des mentalités.

CL : Quels sont vos prochains projets d’écriture ?

VB : Un retour vers l’émotionnelle et l’érotisme, tout en gardant mon style particulier, et une quête personnelle pour retrouve une complicité un peu perdue avec les femmes.

 

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire