TOP 5 des livres uchroniques

livres uchroniques

TOP 5 des livres uchroniques

Les livres uchroniques ? Et si nous faisions un peu d’étymologie…

L’association du « u » négatif et de « Chronos » en grec désigne un « non-temps », ou, selon l’anglicisme alternate history une « histoire alternative ».

Comment réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un évènement passé, c’est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce nouvel épisode de l’Ivresque Récréation TOP 5 des livres uchroniques.

Laissez courir votre imagination à la lecture de ces œuvres, et laissez-vous inspirer par la célèbre phrase de Blaise Pascal : « le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la Terre en eût été changée ».

Bonne lecture…

1. Jour J. Jean-Pierre Pecau, Fred Duval et Fred Blanchard

Cette série de bande dessinée de vingt-sept tomes ne cessera de vous surprendre par l‘originalité et l‘imagination débordantes de ses trois auteurs !

« Et si le débarquement avait échoué… »,

« Et si Kennedy avait perdu l’élection présidentielle en 60… »,

« Et si Mai 68 avait dégénéré en guerre civile et nucléaire… « ,

« Et si Ponce Pilate avait grâcié Jésus… ».

Autant de retours vers le passé qui vous captiveront au fil des albums.

2. Le Maître du Haut Château. Philip K. Dick, 1962

Philip K. Dick nous entraîne dans sa réécriture de la Seconde Guerre mondiale, en en imaginant une toute autre issue… celle de la victoire de l’Allemagne nazie et de l’Empire du Japon !!!

L’état des lieux dix ans après cette victoire nous transporte aux États-Unis, sous la domination des Japonais à l’Ouest, et des nazis à l’Est.

À travers un étonnant patchwork d’intrigues mêlées, les nombreux personnages aux destins croisés s’interrogent sur une société, quand la folie a pris le pouvoir…

Dick nous livre une réflexion féroce sur la cohabitation de trois cultures aussi différentes qu’opposées, le Tao, le nazisme et la « pop » culture américaine : mépris et défiance réciproque demeurent sous des masques d’opportunisme.

Cette oeuvre uchronique connut un véritable succès commercial ; elle fut couronné par le Prix Hugo en 1963.

 

3. La part de l’autre. Éric Emmanuel Schmitt, 2001

Par une construction fort habile, Schmitt signe deux récits simultanés, alternant au fil des chapitres biographie romancée dAdolf Hitler et biographie uchronique.

« La minute qui a changé le cours du monde est celle où l’un des membres du jury de l’École des Beaux-Arts de Vienne prononça la phrase : « Adolf Hitler : recalé ».»

En rapprochant le personnage réel de l’imaginaire tel qu’il aurait pu être s’il avait été reçu, l’auteur incite le lecteur à réfléchir sur les penchants contradictoires que tout être humain peut exprimer : à côté du bien, le mal ne se découvre-t-il pas sournoisement ?

Dans cette trame haletante et vertigineuse, E. E. Schmitt montre fort bien par ailleurs comment un événement, une décision, ou un choix à faire peut créer un enchaînement irréversible. Et si… Et si…

N’est-on pas soi-même souvent tenté de réécrire les évènements de sa propre histoire ? Et si l’imaginaire donnait des ailes et apportait un regain d’optimisme face à son propre futur…

4. Roma Aeterna. Robert Silverberg, 2003

Dans cette œuvre uchronique, Robert Silverberg propose l’étonnante histoire alternative d’un empire Romain qui ne se serait pas désagrégé…

Peut-on imaginer aisément un monde dans lequel les religions monothéistes ne se seraient pas développées ?

À travers des tableaux successifs, s’étalant sur deux mille ans, Robert Silverberg illustre le maintien de l’empire romain qui, au prix de vicissitudes certes, d’épisodes sanglants et de crises politiques, finira par faire régner la « Pax Romana ».

Avec une virtuosité inégalée, l’auteur nous entraîne dans un tour de la Terre épique au côté d’un empereur. Le dernier tableau est un vrai morceau d’anthologie : quand un juif un peu fanatique espère réussir l’Exorde en gagnant les étoiles avec des fusées… A découvrir et à savourer !!!

Robert Silverberg a reçu pour l’ensemble de son œuvre le titre de Grand Maître de la Science-Fiction.

 

5. Voyage. Stephan Baxter, 1996

Tout bascule quand le Président Kennedy survit à sa tentative d’assassinat !

Neil Armstrong vient de faire un premier pas sur la Lune. C’est l’apogée du système spatial américain, un moment inoubliable de l’histoire contemporaine.

En relisant l’histoire, Stephan Baxter entraîne le lecteur dans la spectaculaire aventure de la NASA à la conquête de Mars : deux passionnés respectivement géologue et pilote sont prêts à tout sacrifier pour être de ce voyage !

Brillant, ce premier roman de la « Trilogie de la Nasa » – suivi par Le Titan et Passion de Lune – est une remarquable machine à rêver.

 

D’autres livres passionnants complètent cette présentation. Et si vous voulez devenir imbattable sur les subtilités des livres uchroniques, ne manquez pas L’Histoire revisitée, Panorama de l’uchronie sous toutes ses formes, d’Éric B. Henriet.

 


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Profitez des sorties littéraires, actualités diverses, extrait d'ouvrages et suivez nos nouveaux articles de blog !

Votre mail ne sera pas communiqué à des tiers.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire