Christophe Markowski-Kamp : « Le négatif attire le négatif tout comme le positif attire le positif. »

Christophe Markowski

Éditions la Compagnie Littéraire : Vous méritez de réussir! Vous êtes l’architecte de votre vie et j’ai l’ultime conviction que vous trouverez la voie qui vous amènera à votre succès. » Voilà une citation à l’image de Monsieur Markowski Kamp, nouvellement auteur aux éditions La Compagnie Littéraire. Nous tenions premièrement à vous remercier pour ce petit entretien, en vue de présenter votre ouvrage intitulé « Mon handicap, ma force, ma réussite ». Ici à la Compagnie Littéraire, votre enthousiasme et votre motivation n’ont laissé personne indifférent! Avant de rentrer dans le vif du sujet, pouvez-vous, en l’honneur des lecteurs qui ne vous connaissent pas, vous présenter et nous en dire plus sur votre parcours?

Christophe Markowski-Kamp : Je m’appelle Christophe Markowski-Kamp, jeune trentenaire de la région des Hauts-de-France. Mon parcours professionnel et plutôt atypique. Ancien maraîcher bio et employé polyvalent magasin biocoop, j’ai dû arrêter mon activité à la suite de mes ennuis de santé. J’ai toujours aimé aider les personnes en difficultés. Sur le plan scolaire, j’ai un Brevet métiers de la comptabilité et du secrétariat ainsi qu’un Brevet d’études professionnelles carrières sanitaires et sociales et un niveau Baccalauréat sciences et technologies de la santé de social. N’ayant pas obtenu mon baccalauréat, j’ai passé un diplôme d’accès aux études universitaires spécialité littérature.

C’est à la suite de toutes mes embûches que j’ai eu au cours de ma vie que j’ai transformé toutes mes difficultés en opportunité pour réussir dans la vie. J’ai découvert l’écriture in extrémiste parce que je m’étais rendu compte que j’arrivais très bien à rédiger mes lettres de motivation et les papiers administratifs.

Maintenant je souhaite retransmettre par écrit mon vécu et pour que cela puisse servir à d’autres.

Éditions la Compagnie Littéraire : Vous abordez la question du handicap sous une forme originale : pour vous, il est la source de votre réussite! Il n’est pas question pour vous d’aborder le sujet d’un angle médical, ou de susciter le pathétisme. Chaque handicap est différent, mais votre discours peut s’appliquer à la majeure partie des personnes concernées. Au-delà d’un témoignage personnel, vous affirmez que votre ouvrage s’inscrit dans le cadre du développement personnel. Comment justifiez-vous cela?

Christophe Markowski-Kamp : Mon ouvrage s’inscrit dans le cadre du développement personnel parce que mon but est d’apporter un maximum de valeurs aux personnes dans le besoin. Je me suis dit que je n’étais pas le seul à avoir des difficultés donc si je peux apporter ma propre expérience, cela permettra d’aider un bon nombre de personnes.

Ayant fait du coaching en développement personnel, j’ai voulu regrouper les grandes lignes.

Éditions la Compagnie Littéraire : Vous démontrez que « L’être humain possède de nombreuses facultés d’adaptation et c’est ce qui fait sa force ».  Outre le handicap, cette adaptation peut prendre source dans diverses origines. Finalement, pourriez-vous recommander votre livre à des lecteurs dits « valides »? Pensez-vous que votre message puisse résonner jusqu’à eux et quels messages souhaitez-vous leur apporter?

Christophe Markowski-Kamp : Pour être franc et honnête avec vous, mon livre intitulé « Mon handicap, ma force, ma réussite » s’adresse à tous types de publics. J’ai parfaitement conscience que ce livre peut s’adresser à un public cible, mais je souhaite le faire découvrir au grand public. Nous avons tous dans notre entourage un membre de notre famille ou un collègue de travail ou un ami qui peut être confronté à certaines difficultés.

Pour ma part, je ne fais pas tellement de distinction entre les personnes valides et celles qui ne le sont pas pour la simple raison que nous avons tous des capacités à réaliser des choses formidables malgré tout ce qui peut nous arriver dans la vie. C’est votre mental et votre motivation qui vont vous permettre de vous distinguer.

J’ai connu des personnes qui étaient invalides physiquement mais qui possédaient un moral d’acier et qui pouvaient donner des leçons à certaines personnes valides qui ne font rien.

Couverture du livre de Christophe Markowski-Kamp : Mon Handicap, ma Force, Ma réussite.

Éditions la Compagnie Littéraire : Pour ce qui est de vos futurs lecteurs en situation de handicap, la lecture de votre livre peut devenir une véritable bouffée d’oxygène. Car lorsqu’on lit votre livre, et que l’on se regarde dans le miroir, on se dit que finalement tout reste à faire! Vous nous rappelez à quel point il est important de se tourner vers ce qu’il est possible de faire, plutôt que ce qui ne l’est pas. Quel impact souhaitez-vous avoir sur un lecteur en situation de handicap?

Christophe Markowski-Kamp : L’impact que je souhaite faire sur un lecteur(trice) en situation de handicap est de l’inciter à justement se réaliser, concrétiser et réaliser ses rêves.

La plupart des personnes se focalisent sur leurs impossibilités de faire telle ou telle chose au lieu de se concentrer sur le champ des possibles.

Je vais vous faire une confidence : quand j’ai commencé à écrire, je n’avais qu’un stylo noir et une feuille de papier blanc A4. Je n’étais pas du tout équipé de téléphone portable dernier cri ni d’ordinateur portable et encore moins de tablette tactile.

Je ne veux pas vous choquer mais j’écrivais à terre sur du carrelage ! Je ne possédais pas de bureau non plus.

Et vous croyez que je me suis démoralisé pour autant ? Non, j’ai continué et j’ai persévéré.

Je sais qu’un bon nombre de personnes n’auraient pas osé débuter comme je l’ai fait. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut commencer avec presque rien au début mais un bon nombre ne sont pas près d’entendre cette vérité.

Éditions la Compagnie Littéraire : Auriez-vous autant apprécié la vie, si cette dernière ne vous avait pas touché par le handicap?

Christophe Markowski-Kamp : Il y a quelques années je vous aurais répondu que j’aurais préféré ne pas être en situation de handicap. Aujourd’hui je vous réponds que si je n’avais jamais vécu toutes ces difficultés, le livre n’aurait jamais vu le jour. Je ne vous cache pas qu’il m’a fallu un certain temps pour accepter ma condition, j’ai même déprimé mais je suis parvenu à surmonter la pente. Avec du recul, je peux dire merci à mes problèmes car ils m’ont permis de devenir ce que je suis aujourd’hui. Je suis fier de mon parcours, cela devait se passer de la sorte et j’ai appris énormément.

Éditions la Compagnie Littéraire : Est-il possible d’affirmer que votre message s’inscrit dans la fameuse « Loi d’attraction », selon laquelle chaque évènement de notre vie qu’il soit négatif ou positif est attiré par nous-mêmes? Que pensez-vous de cette science?

Christophe Markowski-Kamp : Mon message peut s’inscrire dans la fameuse « Loi d’attraction » car il contribue à diffuser un témoignage positif.

Qu’importe ce qui vous arrive, je suis intiment convaincu que plus nous serons positifs, plus nous parviendrons à résoudre un bon nombre de soucis et traquas quotidien. Comme je dis toujours, le négatif attire le négatif tout comme le positif attire le positif. De par mon parcours, il m’est arrivé plusieurs fois de rencontrer des personnes négatives et malheureusement elles n’ont attiré que des situations négatives dans leurs vies. A contrario, lorsque je rencontrais des personnes positives, je constatais qu’ils vivaient davantage d’éléments positifs dans leur vie.

Les doléances attirent les doléances et nous empêchent de vivre une vie sur mesure et ne font qu’accroître les croyances limitantes.

Pour moi, « La loi d’attraction » est le nom scientifique donné à ce que je viens de citer ci-dessous.

Éditions la Compagnie Littéraire : Nous travaillons actuellement sur votre prochain livre intitulé « Le miroir magique ».  Ce livre s’inscrit dans un registre totalement différent puisqu’il s’agit d’un roman fantastique! Pourquoi avoir fait ce choix du fantastique? Pouvez-vous nous le présenter succinctement, sans trop en dévoiler sur les tenants et aboutissants de l’intrigue

Christophe Markowski-Kamp : À vrai dire, je ne me suis même pas posé la question concernant les raisons pour lesquelles j’ai choisi d’écrire un roman dans le registre science-fiction, fantastique.

Maintenant que vous me la posez, laissez-moi vous expliquer :

Il y a un an à peu près, j’étais en train de manger dans ma cuisine et au-dessus de la table se trouvait un miroir en fer forgé et c’est comme ça que j’ai eu l’idée d’écrire ce type de romans.

Je voulais changer de registre pour justement écrire une belle histoire dans le seul but de faire rêver les lecteurs et lectrices. Mon désir est de transporter les personnes dans un univers féerique qui est complètement à l’opposé de notre monde actuel où tous les rêves sont permis.

Le miroir magique comportera plusieurs tomes, je vous réserve un bon nombre de surprises et surtout de vivre l’histoire, comme si que vous y étiez.

Éditions la Compagnie Littéraire : Monsieur Markowski-Kamp nous vous laissons le mot de la fin à l’honneur de vos lecteurs. Nous aurons le plaisir de vous retrouver prochainement pour la suite de vos écrits!

Christophe Markowski-Kamp : C’est un grand plaisir de vous confier mes prochains écrits, vous faites du travail de qualité. Je vous recommande à tous les jeunes auteurs qui souhaitent faire publier leurs livres.

Du fond du cœur, merci pour cette interview.

Commentaires

Commentaires

Inscrivez-vous à la lettre d'information de la Compagnie Littéraire

En indiquant votre adresse mail ci dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.