L’extrait du vendredi – 17 mars 2017 – Aventures Arcanes : périple sur la sente de Passemonde

La parution du premier titre de notre nouvelle collection d’Heroic Fantasy est imminente… découvrez ces quelques extraits en avant-première, laissez-vous séduire par l’univers magique et fantastique de S de Sheratan :

Une planète principale Arcès, des terres cardinales, deux Royaumes essentiels (les humains, les vampires), des Terres Substancielles (la technologie règne en maître)) et Ethériennes (les aventures médiévales), une loi unique, la loi d’Arx… participent de l’imagination foisonnante de son auteur, grand spécialiste du genre Heroic Fantasy !

Dépaysement assuré qui vous régalera tout au long de la lecture des trois tomes – déjà écrits !

En savoir plus si la collection.

Extraits du livre Aventures Arcanes

(…) Ils n’avaient pas bougé. Ephriarc perché sur le torse de Mirfasal.

« – Explique-moi, demanda Ephriarc.

– Je ne peux pas.

– Pourquoi ?

– J’en mourrais !

– Pourquoi ?

– Parce que c’est la Loi !

– Quelle Loi ?

– “Tout être du Royaume d’Ether qui apparaîtra volontairement aux yeux du Royaume de Substance mourra instantanément. Son corps sera pulvérisé et son âme immortelle sera déchirée dans les tourments des Enfers pour l’Eternité.”

– C’est quoi, le “Royaume d’Ether” ?

– Je t’en ai déjà trop dit (…)

 

 

(…) Mais l’homme s’était transformé en un loup-garou noir décharné aux yeux rouges luisants de malfaisance et sa griffe était déjà en milieu d’une course qui visait la poitrine d’Axel. Bien que rapide, Axel n’eut pas le temps d’esquisser le moindre mouvement d’esquive.

Axel ressentit un choc sourd, mais ne recula pas, et pour cause… Ses jambes furent prises de tremblement. Il baissa la tête et vit que le bras de son adversaire était enfoncé jusqu’au coude dans sa poitrine, là où aurait dû se trouver son cœur, et ressortait dans son dos. La créature retira vivement son bras, tenant toujours une masse informe de chair et d’organes – ses organes – Le jeune voleur sentit une brume rougeâtre monter devant ses yeux. Il était perdu. Il le savait (…)

 

Voici quelques illustrations de S. de Sheratan :

(…) L’enfant portait un petit panier tressé emplit de bouquets de violettes lacés par du raphia de mauvaise qualité. Une créature à l’aspect presque humain, mais à la peau beige rosé et dont le front s’ornait d’un troisième œil s’arrêta à hauteur de la mère et de la fille pour échanger un bouquet de violettes contre quelques piécettes de cuivre. Mirfasal suivit du regard ce qu’il savait être un Trioc. Ces créatures funestes et rares étaient redoutées pour leurs facultés psychiques immenses. En effet, ils pouvaient à loisir lire vos pensées, vous obliger à agir contre votre volonté ou, plus simplement, vous griller la cervelle à l’aide de leurs ondes mentales, faisant couler cette dernière par vos oreilles et vos narines comme s’il eût s’agit de glace à la vanille en train de décongeler. Réputés mauvais, ils avaient été autrefois pourchassés et il n’en restait plus beaucoup à la surface des Terres de l’Est. Mirfasal s’étonna donc de la présence d’un tel individu, en ville de surcroît (…)

Si ces extraits d’Aventures Arcanes vous ont plu, hésitez pas à précommander l’ouvrage Périple sur la sente de Passemonde.

Précommandez l'ouvrage

 


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Profitez des sorties littéraires, actualités diverses, extrait d'ouvrages et suivez nos nouveaux articles de blog !

Votre mail ne sera pas communiqué à des tiers.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire