Louis le Baraqué

Entretien avec Louis le Baraqué

Louis le Baraqué, auteur de Croix de Fer : La bible du Baraqué s’est livré lors d’un entretien à la Compagnie Littéraire.

http://www.compagnie-litteraire.com/livre/croix-de-fer-louis-baraque/

La Compagnie Littéraire : Très amusante la première de couverture ! Mais pourquoi un gymnaste auréolé ?

Louis le Baraqué : C’est une évidence, la gymnastique est une passion qui a dévoré ma vie et ma jeunesse. Un de mes objectifs majeurs a toujours été de tenir la croix de fer en ayant pris la claque de ma vie face au gymnaste Henri Boério (Montréal 76) et ça a conditionné toute ma vie. En fait je m’aperçus bien plus tard après avoir été juge et fait de grandes compétitions que j’avais peut-être en croix de fer le poids de corps le plus lourd de France. La nana c’est pour l’humour et l’auréole aussi.

CL : Louis le Baraqué troque ses anneaux contre la plume ! Dans quel but ?

LB : Là aussi une évidence, suite à cette vie particulière « LOUIS, SA VIE, à NE PAS Y CROIRE. COMME TOUT CE QUI EST VRAI D’AILLEURS… »

CL : La bible du Baraqué ? Un ouvrage de référence pour… ?

Toute la gymnastique, les férus de la préparation physique, et tous les milieux sportifs en général, les milieux militaires et secrets, la psychiatrie, Montmartre, les amateurs d’anecdotes savoureuses et inédites qui ne vous laisseront pas sur votre faim, l’univers des cafés aveyronnais et parisiens. Le monde du muscle ainsi que tous les baraqués du monde ou ceux qui veulent le devenir. Ne vous retenez pas de rire. 

Ce livre est tellement captivant que vous pourrez même le lire en faisant une traction d’un bras.

CL : D’autres projets littéraires en vue ?

Non, tout est dit. Enfin presque.  

La bible du Baraqué !

entretien-avec-louis-le-baraque

CL : Quelle place a l’écriture dans votre vie, qu’est-ce qu’elle vous apporte ?

Aucune, j’ai mis modestement toute ma vie dans ce livre. Il y a un peu de baraqué à chaque page du livre.

CL : Pourquoi le livre s’appelle la bible du Baraqué ?

Je me suis intéressé à l’amélioration du physique pendant toute ma vie, en résumé, rien ne vaut la gym. J’ai appréhendé tous les types d’aptitudes physiques étant aussi passé par l’haltéro, la force, le culturisme, le combat, etc. Je me suis entraîné sous tous les modes de contractions et le fait que j’étais un gym de grande taille, fait toute ma particularité et me fit poser bien de questions auxquelles je n’ai pas encore fini de répondre. C’est pour cette raison que j’ai encore des entretiens réguliers avec l’homme qui fut mon maître : Marc Vouillot.

CL : Et Montmartre dans tout ça ? 

D’abord chez mes parents, puis un petit studio à 23 ans, libre, je redéménage !  Ayant été un enfant de Montmartre, devenu un personnage Baraqué, faisant aujourd’hui partie de l’édifice. Et toujours Montmartrois. 

CL : Et l’armée pour un baraqué c’était comment ? 

LB : Expérience enrichissante et incroyable, Cercotte le saint des saints du secret, là aussi insolite, enfin je le vis mal… Ce fut là pour moi, la chronique d’une mort annoncée. Dur moment pour le baraqué, ce n’était que le commencement des supplices. S’en suivront multiples tortures psychologiques et physiques que même un voyant n’aurait pu prédire. 

Et la psychiatrie ?

Amis baraqués, n’ayez crainte, point de pathos dans ma Bible. Sachez seulement que beaucoup de muscles ne rime pas forcément avec l’absence de sensibilité. Louis, monolithe mais sentimental…

CL : Un dernier mot pour vos lecteurs ? 

La bible du Baraqué : quête de sérénité et de liberté.

Commander une bible du Baraqué

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire