Catherine Meylan et ses calligraphies chinoises : Portrait

calligraphies-chinoises-catherine-meylan

MA RENCONTRE AVEC LA CALLIGRAPHIE

Calligraphies chinoises Catherine Meylan

Étymologiquement, la calligraphie est l’art de bien former les caractères d’écriture manuscrite. Élevée au rang d’art majeur en Chine, la calligraphie est le fondement de l’art chinois au sens moderne du terme, la beauté visuelle des idéogrammes, la technique sur laquelle elle s’appuie et les enjeux plastiques qui y sont liés incarnent l’ensemble des préceptes métaphysiques de la culture chinoise.

Catherine Meylan, a réalisé pour l’ouvrage de Vincent Blénet, Cieux FM, quelques calligraphies afin d’illustrer son ouvrage.

cieux fm
Couverture de l’ouvrage Cieux FM – Vincent Blénet, à paraître en décembre 2016.

Grâce à un ami j’ai fait la connaissance il y a 13 ans à Genève de mon professeur de Calligraphie Wang Fei.

Quelle rencontre décisive…

C’est à 52 ans après avoir pratiqué, la danse classique, la musique, la photo d’art et l’aquarelle que j’ai trouvé la forme d’expression que j’avais tant cherchée… Elle correspond totalement à mon désir profond de relier Art, Spiritualité et Philosophie.

J’ai retrouvé dans la calligraphie la belle posture de la danse, les appuis des points et les levés de pinceau comme des pas de danse, le rythme de la musique avec aussi ses temps de respiration et de pause, ses silences…et de la photo, le sens du cadrage, l’équilibre des pleins et des vides, et l’orchestration du poème mis sur papier

calligraphies chinoises catherine meylan
La calligraphie est aussi le véhicule artistique d’une pensée, l’approfondissement d’une philosophie tantôt bouddhiste, taoïste ou zen, ou étonnamment les trois philosophies dans un seul poème.

Porte ouverte sur des millénaires de tradition ou la Nature humaine et l’amour de la Nature sont si finement ciselés, étudiés et exprimés. Quelle connaissance profonde de l’une et de l’autre et de leur relation intime.

Il y a dans la calligraphie un sens inné de la Relation.

Tout est relation.

L’homme, son esprit, son corps, son âme, le pinceau, le papier et l’encre intimement liés, si l’on veut que l’écriture soit Vie.

Relation entre les caractères : on ne finit pas un caractère sans tracer un chemin invisible vers le prochain.

Relation dans l’espace : les traits, les points, l’espace entre les traits et leur direction sont en harmonie totale. Enfin tout est Art, Respiration, Vie, Unité.

Le 27 septembre 2014 j’ai reçu à Genève le deuxième prix au concours national suisse avec beaucoup de joie et le 28 septembre 2016 j’ai reçu le premier prix national suisse de calligraphie chinoise.

Commentaires

Commentaires

One thought on “Catherine Meylan et ses calligraphies chinoises : Portrait

  1. Pingback: L'auteur Vincent Blénet se livre à propos de son ouvrage Cieux FM. | La Compagnie Littéraire

Laisser un commentaire